Samsung officialise le Galaxy Note8 : design, S Pen, écran, voici tout ce qu’il faut savoir

Android

Par Anh Phan le

Après d’innombrables rumeurs et alors qu’on pensait, à tort, que Samsung allait abandonner la marque Galaxy Note après les déboires du Note7, c’est en cet été 2017 que la marque coréenne vient d’officialiser son tout nouveau smartphone haut de gamme : le Galaxy Note8. Sans surprise, le Galaxy Note8 se positionne comme le grand frère des Galaxy S8. Et comme pour le Note7 par rapport aux S7 à l’époque, le Galaxy Note8 peut se résumer à un Galaxy S8+, mais avec un stylet.

Comme pour le Galaxy S8, le Galaxy Note8 propose ainsi un écran incurvé Infinity Display avec une diagonale de 6,3 pouces (contre 6,2 pouces pour le Galaxy S8+). On retrouve ainsi une dalle Super AMOLED au format 18,5:9, compatible Mobile HDR Premium, avec une définition Quad HD+ soit 2960 × 1440 pixels (densité de 526ppp). À l’instar des Galaxy S8, il n’y a plus de boutons en façade, mais un vrai bouton d’accueil, dit invisible, qui est placé sous l’écran. C’est un capteur de pression qui permet ainsi de l’activer ou pas. Du coup le lecteur d’empreintes se trouve toujours au dos, à côté des appareils photo. Si on n’espérait pas forcément le retrouver en façade, on aurait aimé qu’il soit placé un peu plus bas sur la coque afin de permettre un meilleur accès. Pour en revenir à l’écran, on a toujours droit au multi-fenêtrage mais Samsung a poussé un peu plus loin en permettant maintenant de lancer des duos d’applications, ce qui peut s’avérer pratique.

Dans ses entrailles, on retrouve forcément ce qu’on connaissait déjà avec les Galaxy S8, à savoir un Exynos 8895 à huit coeurs 64Bits (2,3GHz Quad + 1,7Ghz Quad) gravé en 10nm. En fonction des marchés (aux États-Unis, notamment), certaines versions du Galaxy Note8 seront livrées avec un processeur Qualcomm Snapdragon 835. En termes de performances, on parle ainsi d’un gain de 10% par rapport aux Galaxy S7 au niveau du CPU et 21% au niveau du GPU. Côté mémoire, on a une mémoire interne de 64 Go, 6 Go de RAM et bien évidemment un port Micro-SD et de l’USB Type-C. Côté 4G, on a de la 4G de Catégorie 16 ou Gigabit LTE pour les intimes, ce qui permet d’atteindre jusqu’à 1GBps en download. Il est également Gigabit Wi-Fi Ready et vous propose le Bluetooth 5.0 LE (qui permet de connecter deux périphériques en sortie en même temps) et le WiFi ac . On retrouve bien entendu le capteur d’empreintes, un capteur d’Iris (comme sur le Galaxy Note 7) et aussi maintenant la reconnaissance des visages. Pour la batterie, à notre grande surprise, cette dernière affiche une capacité de 3300 mAh, soit 200 mAh de moins que le Galaxy S8+. Il y a bien évidemment la recharge sans-fil et rapide, le tout dans des dimensions de 162,5 x 74,8 x 8,6 mm pour un poids de 195 grammes. Le Galaxy Note8 est donc légèrement plus grand et plus lourd que le Galaxy S8+.

Le Galaxy Note 8 à gauche, le Galaxy S8+ à droite.

En photo, si Samsung a décidé de reconduire la formule des Galaxy S8, la grosse nouveauté est le deuxième capteur photo qui permet de bénéficier d’un avoir zoom optique 2x (comme les iPhone 7 Plus, Asus Zenfone 3 Zoom ou OnePlus 5). On retrouve ainsi un appareil photo principal Dual Pixel de 12 Mégapixels, un objectif grand-angle avec une ouverture de F/1.7 et la stabilisation optique. Le deuxième appareil propose également un capteur de 12 Mégapixels, mais avec un AF à détection de contraste classique, un objectif qui ouvre à F/2.4, mais avec un stabilisateur optique, ce qui est une grande première dans l’univers des smartphones. Avec l’arrivée de ce second appareil photo, Samsung propose désormais son mode portrait, mais à la différence d’Apple ou OnePlus, vous pourrez choisir le niveau de flou à appliquer, avant la prise de vue ou après la prise de vue. On retrouve aussi le mode appelé Multi-Frame Image Processing qui permet de prendre 3 photos et qui gardera la meilleure des 3.

En frontal, on retrouve un appareil photo de 8 Mégapixels, un objectif grand-angle avec une ouverture de F/1.7, le Smart Autofocus et la reconnaissance des visages. On notera enfin toujours dans l’application photo la possibilité de piloter l’application d’une seule main avec des gestes comme zoomer, changer de caméra, appliquer des filtres, etc.

Bien évidemment, tout l’intérêt de la gamme Galaxy Note réside dans la présence du stylet S Pen qui se range dans l’épaisseur du smartphone par la tranche du bas. Le S Pen est bien entendu proposé dans une nouvelle version qui supporte jusqu’à 4096 niveaux de pression (le double par rapport au Galaxy Note7) et qui propose toujours une mine de 0,7 mm pour une taille de 108 x 5,8 mm. On retrouve ainsi les fonctions comme Live Message (écriture manuscrite transmis en mode GIF), Screen Off Memo qui permet de prendre des notes sans avoir à débloquer le Galaxy Note8 et surtout des mémos jusqu’à 100 pages. Il y a également la fonction Translate qui permet de traduire jusqu’à 4 phrases maintenant alors que c’était limité à des mots auparavant. Et enfin, Pen Up , une application de dessin et de partage que Samsung met en avant depuis quelques générations de Galaxy Note déjà.

Et enfin, on retrouve tout l’écosystème de la gamme Galaxy avec Bixby, l’assistant personnel par Samsung, mais qui ne supporte pas le français pour l’instant, le Gear VR avec la télécommande, le Gear 360 et le Samsung DeX qui transforme votre Galaxy Note8 en petit PC de bureau. En parlant de DeX, Samsung a revu le tout pour permettre une expérience bureau plus fluide et plus rapide. Il sera ainsi possible de zoomer dans les applications Android, de passer aisément du mode Smartphone au mode Bureau, d’avoir une meilleure gestion des fenêtres, etc.

Dans tous les cas, il sera disponible en 4 coloris (Midnight Black, Orchid Gray, Maple Gold, DeepSea Blue) à partir du 15 septembre 2017 au prix de 1009€, soit une centaine d’euros de plus que le Galaxy S8+ à son annonce. À noter aussi que les pré-commandes commencent dès demain et pour toute pré-commande, vous aurez droit à un Samsung DeX offert.

34 réponses à “Samsung officialise le Galaxy Note8 : design, S Pen, écran, voici tout ce qu’il faut savoir”

  1. Dire que j’avais réussi à réunir 1000€ à mettre dans un smartphone, mais là, 1009€… non ils abusent…vraiment
    lol ce prix démentiel

    • Ça y est, voilà robin des bois, encore tu m’aurais parlé de l’obsolescence programmée et de l’envoi des déchets en Afrique, au Ghana, et la non assistance des états émergents ou des états riches dans le fait de donner des moyens techniques aux ghanéens, des décharges, des incinérateurs, des vetements, des engins, perso c’est ça qui m’énerve, qu’on laisse ces personnes dans la merde et qu’on utilise leur terre comme la poubelle du monde. les smicards, qui ne payent pas d’impôts et qui touchent les apl et je ne sais quelles autres aides attendront.

        • Aaah mais moi je n’ai pas à me plaindre, je pense aux gens c’est tout ! Aux véritables gens qui sont oubliés et pas à tous les trous de balles profitant du système !

          • “mais tanpis c’est la vérité !” et bien… Tu ne doit pas bien connaitre le monde mon pauvre garçon… Des profiteurs du système, il y en a partout… Kevin qui touche ses 450€ de RSA et qui ne veut pas travailler mais aussi Lagardère, qui touche des millions sans payer d’impôts sans parler des Tsonga et autres qui ont eu leurs études payées en France mais qui s’exile en Suisse une fois qu’il faut payer des impôts… Tu parle du SMIC et de gens qui travaillent en opposition… Pour avoir le SMIC, il faut faire quoi ? ah oui… Travailler… Souvent des jobs qui sont un peu plus durs que le mien ou le tiens (j’imagine). Va faire les 3 8 en usines et on verra si tu peux y passer plus d’un an… RAPPEL : Fraude aux aides sociales en France = 1 à 2 milliards… Fraude fiscal 80 milliards… Mais qui sont donc les profiteurs

          • Figures toi que j’ai travaillé en usine pendant 1 an et demi donc je sais ce que c’est, et les gens qui y travaillent ne se plaignent pas ! Il faut arrêter de croire que l’usine c’est la prison.

            Les gens qui ‘profitent’ des aident ne sont pas ceux qu’on croit et certainement pas les personnes travaillant en usine comme tu dis.

            Concernant la fraude tu fais un parallèle entre les aides sociales et la ‘fraude fiscale’ ce parallèle c’est juste abusé, toujours le mm depuis xx années alors que les 2 n’ont rien à voir, mais c’est facile de tout mélanger pour en tirer un bénéfice de ‘verite’

            Moi je crois que c’est toi qui a besoin de te reconnecter à la réalité !

          • “fraude fiscale’ ce parallèle c’est juste abusé” en quoi ? Avec 80 milliards, tu fais 40 fois plus de chose. Hôpitaux, écoles, police… Quand quelqu’un fraude de 450€ et un autre de plusieurs millions, les sanctions doivent être plus basses pour le deuxième que pour l’autre. “et les gens qui y travaillent ne se plaignent pas !” c’est pourtant ce que tu fais là ? Non ? “je cite quelques personnes lambda ” et bien non, tu ne cite rien, pas de personne, pas de pourcentage de fraude, juste ce que as avalé en regardant ton fil d’actu Facebook et BFM… En France une part importante des aides sociales ne sont même pas demandées. Comme dis plus haut, des fraudeurs, il y en a partout… Dans une logique économique et comptable il me parait plus judicieux de récupérer plusieurs millions sur une personne que quelques euros sur des milliers de personnes (question de moyen et de coût d’enquête tout ça. Et tu sais, cette argent récupéré pourrait permettre de créer des postes, de former, car la plupart des chômeurs cherchent VRAIMENT du boulot. Et je se suis comme une très large majorité, ne rien foutre de mes journées et vivre avec 450€ ça ne me tente pas plus que ça…

          • La fraude fiscale et les aides sociales ça n’a rien à voir, au risque de te décevoir je ne regarde pas BFM ou CNEWS ou même TF1, je connais la réalité des choses c’est tout,dans la société actuelle il y a plusieurs monde, que tu soit pauvre ou ultra rich, tu fraudes, tu fraudes, pas de différences, en France on donne trop facilement les aides a de son personnes qui n’en mérite pas, tandis que d’autres ne peuvent pas en avoir et en chient, c’est la vérité, fraude = faute; société = plusieurs classes; aides= trop facilement donnes et j’espère que ça sera modifié pour que les véritables gens qui en chient en profite et pas pour tous les calculateurs d’aides qui peuvent voir leur ‘paye’. C’est comme ça que eux l’appelle passe du smic à 3000 euros sans payer d’impôts.

          • En France on donne trop facilement les aides à des personnes qui n’en méritent pas. Toi tu parle des Alloc pour les familles millionnaire c’est ça ?

          • Oui c’est ça ! Mais vous avez raison il faut continuer à prendre les gens pour des cons jusqu’à ce que Le pen passe à une élection présidentielle tellement certaines personnes vont en avoir marre de voir cela, ça va arriver et ce jour il ne faudra pas se plaindre.

          • C’est une voleuse comme une autre dans ce monde politique de corrompus, Elle a juste des idées de merde comme bcp d’autre.

          • “Alors tu as ta façon de penser, j’ai la mienne, je suis sur une News qui parle d’un téléphone, j’arrête là pour la politique economique.” Faut pas commencer en même temps !!! Et je veux bien ta combine pour passer du smic à 3000 euros sans payer d’impôts. Sérieux ! Me branler la nouille pour le RSA non merci mais pour 3000€. Et pour rappel, le principe d’une société, c’est quand même de vivre dans le même monde avec les mêmes règles donc bon… Ton histoire de plusieurs mondes… BOF Après, c’est pas une manière de penser, l’objectif c’est que notre société tourne le mieux possible pour tout le monde et pour ça, il faut de l’argent… récupérer 80 milliards pour pas cher et avec peu de moyen ou 2 qui vont demander plus de ressources pour être récupérer ? Dans ce cas là, je fais plutôt appel à la logique…

          • euh… Une société peut être composé de plusieurs strates. On parle de société également dans les régimes monarchiques, totalitaire, démocratique mais également pour certains animaux (fourmis, termites). Même si Le Pen passe, ça restera une société. Dans une société, l’utrariche n’a pas besoin de parler aux pauvres… Le principal élément de schisme dans notre société est l’argent, clairement, mais ça ne s’arrête pas là… La religion par exemple… Le principe d’une société (pour moi) c’est de regrouper des personnes avec des buts différents, des envies différentes, des religions (ou pas) différentes, des ressources différentes en “harmonie” (oui là je suis carrément utopiste), sinon, c’est du totalitarisme… Tout le monde n’est pas fait pour bosser, perso, ça me dérange pas de payer pour eux parce que si ça se trouve, un jour, je serais à leur place… (dépression, accident, maladie ou juste ras le bol…)

  2. Très déçu par Note. Mon note 2 panne carte mère après 25 mois d’utilisation et même chose avec mon note 4. Mon appel chez Samsung ne sert à rien. Aussi je vais voir ailleurs.

  3. Déçu! C’est quoi cette mode de con de rallonger les écrans sur le web et en video tu te ramasse avec un ecran un peu plus petite en bout de ligne avec des bande noir sur le côté pour les video. Elle est moin large que le note 5 mais plus longue ce qu’on veut c’est de la largeur même si c’est plus difficile a tenir en main. Tant mieux je vais passer mon tour plus de $ dans mes poches!

  4. En France on a que le droit aux Noir et Or… Le pire que le royal blue est en exclusive chez orange… Bon il va falloir prendre un noir encore.

  5. J’ai acheté, il y a trois mois mon Galaxy note 8 1009 euros , le prix peut paraître excessif bon je travaille et je ne suis pas dépensier par contre ce qui m’embête par deux fois je l’ai fait tomber et deux impacts sur l’écran une petite fissure sue le coin et sur le côté là je rage car remplacer à un coût supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *