Ed Skrein renonce à un rôle dans le reboot d’Hellboy pour éviter le whitewashing

Cinéma

Par Pierre le

A Hollywood, le problème du whitewashing est au centre des débats. La décision de l’acteur Ed Skrein de renoncer à un rôle dans le reboot d’Hellboy risque de faire bouger les choses au sein des studios de cinéma.

Ed Skrein pas

Le « whitewashing » est une pratique aussi vieille que le cinéma lui-même. Il s’agit de faire jouer un personnage de couleur par un acteur blanc. Ces derniers temps, les exemples n’ont pas manqué (Johnny Depp en indien dans Lone Ranger, Scarlett Johansson en japonaise, Christian Bale en Moïse…) et Ed Skrein (Game of Thrones, Le Transporteur, Deadpool) était bien parti pour être le prochain. Sauf que…

Ed Skrein a été embauché pour jouer dans le reboot de Hellboy. Il devait entrer dans la peau de Ben Daimio et donner la réplique à David Harbour (Hellboy). Cependant, beaucoup de personnes ont fait remarquer que son personnage n’était pas blanc dans les comics d’origine, mais moitié japonais, et donc que le choix d’Ed Skrein dans le rôle n’était pas vraiment adapté.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, Hollywood nous y a habitué. Néanmoins, Ed Skrein a pris une décision inédite : il a renoncé au rôle pour qu’un acteur plus adapté soit embauché. Il a fait part de sa décision sur Twitter.

La semaine dernière, j’ai été annoncé dans le rôle du Major Ben Daimio dans le reboot de Hellboy. J’ai accepté sans savoir que le personnage d’origine était à moitié asiatique (…). Il est clair que représenter de façon correcte un personnage est important pour les gens. (…) Je pense que c’est important d’honorer et de respecter ce sentiment. J’ai donc décidé de renoncer au rôle pour qu’un acteur approprié soit nommé à ma place.

La représentation ethnique à l’écran est important, surtout pour moi qui suis issu d’une famille ayant un héritage mixte. Il est de notre responsabilité de prendre ces décisions morales en ces temps difficiles (…).

J’espère que mon choix fera une différence.

Un choix surprenant et qui est évidemment à saluer. A l’heure où la question du whitewashing se pose de plus en plus au sein de l’industrie, le geste courageux d’Ed Skrein pourrait faire bouger les choses et inciter d’autres acteurs à suivre son exemple.

Reste maintenant à la production d’Hellboy de ne pas refaire la même erreur et d’engager un acteur approprié pour le rôle. Cela semble bien parti puisque la production a fait savoir que Skrein avait fait le bon choix et qu’elle avait pris conscience de l’importance de ne pas faire de whitewashing.

Source: Source