James Dyson Award 2017 : le lauréat national est un dispositif connecté de rééducation

Science

Par Auré le

Après l’outil pédagogique pour apprendre aux enfants à se laver correctement les mains, le système hygiénique de transports d’eau en utilisant des jerricanes et le système...

Après l’outil pédagogique pour apprendre aux enfants à se laver correctement les mains, le système hygiénique de transports d’eau en utilisant des jerricanes et le système de roues adaptable à tous les fauteuils roulants afin de faciliter les déplacements des utilisateurs et leur apporter un confort tout en améliorant leur sécurité, cette année, le lauréat français du James Dyson Award est EzyGain, un dispositif connecté de rééducation de la marche à destination des personnes âgées et en perte d’autonomie.

En perte d’autonomie, certaines personnes âgées passent des heures en rééducation pour réapprendre à marcher. En effet, près de 4,25 millions de français auraient des difficultés à marcher sans toutefois pouvoir bénéficier des soins nécessaires soit par faute de moyens (logistiques et ou financiers), soit en raison de la saturation des structures d’accueil.

L’EzyGain imaginé par Félix Botella (jeune diplômé de l’Ecole de Design STRATE) est un dispositif de rééducation à la marche adapté aux petites et grandes structures misant sur sa simplicité d’utilisation. Simple et compact, EzyGain se base sur un système d’allègement du poids au niveau du bassin afin de permettre à son utilisateur de réapprendre à marcher convenablement et sans forcer.

Un harnais-culotte, facile à enfiler même lorsque la personne est assise dans un fauteuil roulant, est attaché à deux sangles reliées à un moteur en utilisant un mousqueton afin de placer la personne debout sans nécessiter un effort physique important du professionnel de santé.

Une fois en position verticale, le patient peut marcher en toute autonomie et en toute sécurité puisque le système de harnais-culotte empêche toute chute possible. Selon le réglage du moteur, il peut être soulagé de 0 à 100% de son poids afin d’adapter et de faciliter sa rééducation.

Doté de capteurs, EzyGain fonctionne avec une application permettant de rendre les séances de rééducation plus agréables pour le patient, tout en ayant un suivi sur sa progression.

“En commençant ce projet, je me suis rendu compte que nous voulions vraiment «résoudre un problème» : notre dispositif de rééducation donnerait l’opportunité d’améliorer les capacités motrices dans des endroits plus accessibles. C’est ainsi que j’ai décidé de participer aux James Dyson Awards en proposant un moyen simple de rééduquer les personnes qui combine innovation, fonction simple et esthétique … Ce projet est ma contribution à améliorer des vies grâce au design !” explique Félix Botella qui est à l’origine du projet.

L’EzyGain vient d’ailleurs d’entrer en phase de production. Plus d’informations sur sa page officielle.

Source: Source