Blade Runner 2049 s’offre un deuxième court métrage à l’ambiance exceptionnelle

Cinéma

Par Pierre le

Blade Runner 2049 arrivera le 4 octobre prochain dans les salles françaises. Pour faire le lien entre les deux films, le producteur Ridley Scott a laissé la caméra à son fils Luke qui a réalisé trois courts-métrages.

Dave Bautista vs The World

Le premier s’appelait Nexus Dawn et se déroulait en 2036. Il nous racontait la manière dont Niander Wallace, incarné par Jared Leto, s’y était pris pour lever l’interdiction des Réplicants mise en place après le premier film.

Le deuxième sort aujourd’hui et s’intéresse justement à un Réplicant. Prenant place en 2048, cette séquence de cinq minutes s’appelle Nowhere to run. Elle met en scène Sapper (Dave Bautista) qui tente de passer inaperçu alors que la purge envers les siens s’intensifie. Mais difficile de se cacher dans les rues étroites de ce Los Angeles futuriste quand on est taillé comme un tronc d’arbre.

Ancien catcheur, Bautista est un excellent acteur qui n’a jamais eu un rôle lui permettant de s’exprimer pleinement. Certes, il est rigolo en Drax dans Les Gardiens de la Galaxie et implacable dans Spectre, mais Blade Runner 2049 pourrait enfin lui donner un rôle vraiment fort. En tout cas, il prouve en cinq minutes qu’il connaît son affaire.