C’est officiel, Google rachète une (petite) partie de HTC contre 1,1 milliard de dollars

Business

Par Gaël Weiss le

La rumeur courait depuis le début du mois et vient aujourd’hui d’être confirmée : Google vient d’annoncer avoir racheté une partie de HTC pour 1,1 milliard de dollars. Il s’agit en fait d’un accord permettant à Google de mettre la main sur l’équipe d’ingénieurs et de techniciens derrière les smartphones Pixel, mais aussi sur une partie de ses brevets.

Près de six ans après le rachat de Motorola, Google se décide à remettre un pied dans le monde du hardware. Le géant de Mountain View vient en effet d’annoncer sur son blog avoir « signé un accord avec HTC ». Pas question de racheter le fabricant de smartphone taïwanais dans son entièreté comme on le pensait au début du mois, mais plutôt de mettre la main sur une partie de ses équipes et de ses brevets.

« Avec cet accord, une équipe de talent de HTC rejoindra Google comme une nouvelle entité de sa branche hardware. Ces futurs Googlers sont des personnes incroyables avec qui nous avons déjà étroitement travaillé lors de la sortie des smartphones Pixel. Cet accord comprend également une licence non exclusive d’exploitation des brevets d’HTC. »

Google met la main sur l’équipe derrière la conception des premiers smartphones Pixel

Le New York Times a eu plus de détails sur cet accord. Selon le journal américain, Google va verser 1,1 milliard de dollars pour ce rachat partiel. HTC va donc se séparer de près de 2000 employés (ingénieurs et chef de projets), qui vont rejoindre les équipes de Google. Le Taïwanais perd donc une bonne partie de ses équipes – la société disposait de 4000 employés avant ce rachat – mais peut compter sur un chèque providentiel qui va lui permettre de sortir la tête de l’eau durant quelques mois.

Le HTC U11

HTC a d’ailleurs annoncé dans la foulée qu’il allait continuer non seulement ses activités de fabricant de smartphones, mais aussi celles concernant la réalité virtuelle avec sa branche Vive. Dans un communiqué de presse, il a d’ailleurs annoncé travailler d’ores et déjà sur un successeur au HTC U11, son principal smartphone haut de gamme de 2017 et continuer à travailler et améliorer le Vive.

Google veut s’émanciper des constructeurs de smartphones tiers pour concevoir ses propres appareils

Quant à Google, ce rachat va lui permettre d’étoffer un peu plus ses équipes hardware. Depuis l’année dernière, Google présente des produits « Made by Google », comprenant des smartphones (les Pixel), des routeurs (Google WiFi), des assistants personnels (Google Home) et des appareils de streaming (Chromecast). L’acquisition des équipes derrière les premiers Pixel devrait lui permettre de développer sa propre gamme de smartphones en étant moins dépendant de constructeurs tiers.

Le Google Pixel, conçu par Google et construit par HTC en 2016.

Google tiendra d’ailleurs une conférence de presse le 4 octobre prochain pour annoncer de nouveaux produits, dont les Pixel 2. Il ne fait également aucun doute que ce rachat sera évoqué durant la conférence.