Fin des communications pour AIM !

Sur le web

Par Olivier le

C’est la fin d’un véritable symbole des débuts d’internet. AOL a en effet annoncé la mort d’AIM, après 20 ans de bons et loyaux services.

La messagerie instantanée d’AOL a permis à de nombreuses personnes d’expérimenter les joies de la communication sur internet. Un véritable pan de l’histoire informatique donc, mais qui est resté figé dans le temps et qui fermera ses portes définitivement le 15 décembre.

Destin fatal pour AIM

« AIM a défriché de nouvelles technologies numériques et initié un changement culturel, mais la façon dont nous communiquons les uns avec les autres a profondément changé », explique Oath, la société détenue par Verizon, qui a avalé AOL. Ce dernier avait coupé les ponts en mars avec les applications tierces qui utilisaient encore le protocole de communication d’AIM. Arrêter le fonctionnement de la messagerie pour tous n’est que la suite logique et fatale pour le service.

AIM reste auréolé de la gloire d’avoir été la messagerie instantanée ayant connu la première le succès public. Très utilisé à la fin des années 1990, son usage a périclité en même temps qu’AOL n’a pas su faire évoluer son service. AIM aurait pu devenir le réseau social le plus important de tous les temps, mais le destin a plutôt choisi de miser sur d’autres chevaux.

La prolifération des smartphones et l’émergence de nouvelles manières de communiquer (Snapchat, Instagram, Facebook, Twitter…) ont scellé le sort d’AIM. La messagerie d’AOL rejoint MSN Messenger, qui a fermé ses portes en 2014, et Yahoo Messenger qui s’est arrêté l’an dernier (un autre service l’a remplacé, du même nom).

Source: Source