L’Arcep met en place un service pour signaler les dysfonctionnements de tous les opérateurs

Smartphone

Par Henri le

Il vous est probablement déjà arrivé d’avoir un problème avec votre opérateur. En tant que gendarme des télécoms, l’Arcep veut écouter votre plainte.

La France peut se targuer de profiter d’un réseau téléphonique solide, mais cela n’empêche pas non plus d’avoir des problèmes de temps en temps. Afin d’améliorer la connaissance de ces derniers, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a mis en place une plateforme permettant de recueillir les dysfonctionnements constatés par les utilisateurs.

Les abonnés de tous les opérateurs de l’hexagone peuvent ainsi se rendre à l’adresse jalerte.arcep.fr afin de faire connaitre leur problème. Le site ne fait néanmoins pas office de signalement officiel, comme indiqué sur la page d’accueil.

Pas une véritable plainte

L’Arcep ne constitue pas une saisine formelle de l’Autorité au sens de l’article L. 112-8 du code des relations entre le public et l’administration. Notre plateforme ne propose pas de suivi personnalisé de votre dossier.

Une fois la plainte enregistrée, l’Arcep proposera différents conseils sur les recours possibles. De quoi agacer les opérateurs, d’autant plus que la plateforme est ouverte aux particuliers, mais aussi aux entreprises et collectivités.

Pour l’Arcep, c’est également un outil de plus pour améliorer la connaissance du réseau en temps réel. L’occasion de constater de l’ampleur d’un problème au niveau national ou régional… Et forcer les opérateurs à réagir promptement.