Pour l’ouverture du congrès du PCC, WeChat censure ses utilisateurs chinois

Sur le web

Par Elodie le

Alors que le 19e congrès du Parti communiste chinois s’ouvre ce 18 octobre à Pékin, la censure s’intensifie dans l’Empire du Milieu. Wechat lance les hostilités contre ses utilisateurs.

Tous les 5 ans, les caciques du Parti Communiste Chinois (PCC) se réunissent autour de son leader, le secrétaire général et président du pays, pour faire le bilan des cinq années passées et dresser les ambitions des cinq années à venir. Un événement si important que les autorités sont en état d’alerte et préparent le terrain des semaines en amont. Comprenez par là : empêcher toute voix discordante de se faire entendre, spécialement sur les réseaux sociaux.

Au cours de cette période, la censure s’intensifie pour atteindre des sommets tout au long des 7 jours que dure le congrès. WhatsApp en a ainsi fait le frais fin septembre : déjà partiellement bloquées en Chine, les autorités semblaient être parvenues à censurer totalement l’application selon les retours de certains utilisateurs.

800 millions d’utilisateurs concernés

Aujourd’hui, au tour de WeChat de lancer les hostilités. Le service de messagerie empêche désormais ses 800 millions d’utilisateurs de changer leur surnom, leur photo de profil ou leur biographie (ou tagline) jusqu’à la fin du mois d’octobre, rapporte le blogueur et spécialiste du réseau social, Matthew Brennan. Certains utilisateurs se servent de leur photo de profil ou de leur biographie pour faire passer des messages, les autorités limitent ainsi les discours ou idées politiques contraires à la propagande du PCC.

Une censure toujours plus importante

Ce n’est pas une première pour WeChat rappelle The Next Web, la plateforme a déjà censuré ses membres en bloquant certains mots spécifiques sur demandes du gouvernement. Et pour ne pas attirer l’attention, WeChat a supprimé une fonctionnalité qui permettait d’avertir les utilisateurs lorsqu’un mot utilisé est censuré.

Wechat ne devrait pas être le seul média en ligne à se voir censuré. La plupart des applications occidentales sont interdites, comme Facebook, Twitter ou Google, et le gouvernement chinois censure déjà le contenu qui s’éloignerait des « valeurs socialistes fondamentales » grâce son « grand Firewall », l’outil de censure du régime.

Afin de prévenir tout contournement des blocages et interdictions opérés par le régime, les VPN « non autorisés » par le gouvernement ont également été interdits en début d’année.

16 réponses à “Pour l’ouverture du congrès du PCC, WeChat censure ses utilisateurs chinois”

      • Vivant en Chine, WhatsApp est bloque la plupart du temps depuis un mois environ. le nombre de VPN qui fonctionne s’est reduit comme peau de chagrin depuis le printemps. TOR est bloque depuis longtemps ainsi que les Facebook, les Google, etc.

        Oh! Winnie l’ourson a ete censure un temps pcq Xi lui ressemble un peu!

        Apres, si vous habitez a Hong Kong ou a Taipei, c’est normal de vivre ca differemment…

        • Non, je vis a Shanghai… mais en tant que geek averti j’ai toujours choisi mes applications avec raisons : Je n’ai aucun problem de vpn au fil des années.
          La liste s’est reduite enormement, et curieusement, ce ne sont que les vpn qui pompaient bien trop d’informations personnelles qui ne sont plus.
          WhatsApp est et a toujours ete un des pires concernant la collecte d’informations et c’est pour ce qu’il s’en va. Et c’est pour ca que je ne l’ai quasiment jamais utilisé.

          Concernant TOR, je comprends la frustration expat, c’est clair. Cependant l’autre cote du miroir TOR est aussi un super camouflage pour le Darknet. Communiste wise, ca passe moyen.

          En revanche la vraie question dans ce monde qui semble si noir c’est pourquoi frequemment Messenger Fonctionne en Chine sans Vpn? j’ai meme eu une mise a jour via Baidu Map.
          Attention je sais tres bien que FB au banc des mauvais eleves en matiere de collecte d’informations, mais bon en tant qu’expat c’est presque necessaire.

          • Merci, je comprends mieux le post initial!

            Cela dit je me suis pas trop certain que ce soit les données privées que Beijing a en tête (vu comment WeiXin en pompe).

            Et sinon ca m’agace ces restrictions à n’en plus finir – j’espère que les plus récentes seront temporaires!

          • Tous les ans à la même période c’est la même chose. Les sites internet buzz (shanghaiexpat, thatsshanghai..) comme quoi les restrictions vont cette fois perdurer, que les VPNs vont être interdis, et chaque année début Novembre tout revient dans l’ordre. La c’est un peu plus la misère avec le meeting du PCC mais je ne me fais aucun soucis que dans 2 semaines c’est le retour à la “normal”.
            Pour les VPN, effectivement comme l’a dis Alex Lefevre, seul les VPN gratuit (donc l’utilisateur le produit) on été bloqués. Je n’ai aucun soucis avec Astrill depuis 3 ans.
            Concernant la censure de Whatsapp, apparemment ça serait parce qu’ils utilisent un system full encryptions et ça ne plait pas au gouvernement. Ça ne me pose pas de problème car ayant l’habitude de Wechat je n’ai aucune intention de revenir sur Whatsapp tellement cette application fait vieille est sans fonctionalités.

          • le full encription de whatsapp n’est pas trop le probleme, ou alors skype serait interdit aussi. seul les expats utilise whatsapp (pour ceux qui le font). Fin 2016, whatsapp pompais officiellement autant d’info utlisateur que facebook (Facebook policy), et c’est la que le probleme est arrivé. l’encription des donnees ayant commencer il y a presque 2ans, timing wise, ca me semble plus adapté. .. maintenant je dis peux etre conneries 😉

          • Astril fonctionne generalement bien (mais j’ai eu de longues intermittences) mais fait figure déxceptions: La ou je vis (dans le sud) plein, vraiment plein de VPN payants sont bloques, surtout les gros (e.g., NordVPN).

            Et si vous vous aventurez dans la cambrousse (e.g., Yunan), le grand firewall bloque encore plus de choses. Peut etre que Shanghai a moins de controle…

          • la depuis la semaine derniere c’est assez galere, surtout pour skype, don’t j’ai pas mal besoin.
            Je crois que c’est une demonstration de force, pour dire ‘ si on veut vraiment vous faire chier on peut’ … ca marche!

        • Argumentaire ? Aucun ? Lui il habite la bas et partage son vécu, je trouve ça un peu plus convainquant que “TROLOLOL TU MET DES OEILLERES KIKOU LA CHINE C D COMUNIST KI CENSURE ET LAISS PAS DE DROI TT LE MOND LE C”

  1. Je lis avec stupeur les commentaires (très bien venus) des expat ici, et une chose me choque: en vous lisant, on dirait que vous trouvez cela normal de devoir passer par un vpn pour accéder librement au net.
    Je me doute que ce n’est pas le cas hein, mais de ma fenêtre, où je pense jouir d’une liberté assez grande, je trouve cela choquant qu’aujourd’hui certains pays aussi “en vu” que la Chine censurent autant leurs populations.
    Mais je n’arrive pas à savoir si c’est ma petite réflexion d’occidental assis dans son fauteuil, ou si même les populations là bas sont conscientes de cet état de fait ?

    • oui et non, j’ai vécu quelques années en chine (à Beijing). La grande majorité des gens ont d’autre préoccupation (comme en france, apres tout, il existe quand même une certaine censure …). En chine, il existe d’autres outils que FB, google ou twitter et il n’y a pas vraiment de “manque” comme certains l’imaginent ici et tres peu de chinois utilisent un vpn. C’est surtout les expats qui se sentent perdu sans leurs outils habituels.
      Au final, il faut pas non plus s’imaginer que tout est totalement hermétique. et pour ce qu’il en est de la grande messe du parti … c’est la même chose tous les 5 ans : un joyeux bazar 😉

      • oui, l’ “avantage” avec leur solution maison, contrairement à produit occidentaux, principalement américain (l’Europe n’ayant aucun réseau social :/) c’est qu’ils ont la main mise dessus et peuvent censurer ce qui les gênes.
        Le problème n’est pas dans la vie de tous les jours, leur produit sont super perfectionné, (wechat permet de commander à manger, payer, voir l’actu de ses amis,…) mais dès qu’il y a un sujet sensible (Tibet, droits de l’homme, répression, indépendance,..) c’est censuré. Par exemple quand Liu Xiaobo a reçu le prix nobel de la paix, on en a parlé dans tout les journaux ici mais en Chine, l’homme de la rue n’a aucune idée de qui ça pouvais être.
        Donc oui, la censure n’empêche pas le Chinois moyen de vivre normalement, mais ça permet au régime de ne pas attiser sa curiosité pour qu’il reste un mouton bien sage et ne se pose pas de question.

        Que le chinois moyen ne s’en offusque pas, je peu comprendre, par contre que les expat cautionne ça je trouve que c’est indécent.
        ps: @gally, je répond à ton message, mais ce n’est pas un reproche qui t’es destiné (dsl)

      • Merci pour ta réponse 🙂
        Je vois, donc ce n’est pas tellement “mal vécu” au quotidien, mais là population en est consciente… Ils sont fortiche ces coco 😛
        Si d’autres veulent ajouter leurs points de vue allez y, c’est toujours bien d’entendre plusieurs voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *