Ce que l’on attend (et ce que l’on ne veut pas) de Stranger Things, Saison 2

Série

Par Elodie le

Stranger Things revient demain sur Netflix pour une deuxième saison très attendue. Auréolée de son succès, la série aura fort à faire pour rééditer le triomphe de 2016. Si les premières critiques américaines sont très positives, les attentes n’en sont pas moins grandes et ne devront pas être déçues.

[Des éléments de l’intrigue de la saison 1 sont présents dans cet article. Vade retro retardas !]

Stranger Things fut le carton de l’été 2016. Présentée par ses créateurs, les frères Duffer, comme une série hommage aux films fantastiques des années 80, de Stephen King à Steven Spielberg, la série phénomène de Netflix n’a pas déçu.

Mélange d’E.T. et des Goonies, Stranger Things plante son décor dans les années 80 : la ville (imaginaire) d’Hawkins est ébranlée par la disparition de Will, jeune garçon de 12 ans. Les autorités et sa mère sont impuissantes, mais ses amis, Lucas, Mike et Dustin, se lancent à sa recherche. Une quête semée d’embuches, mais aussi de découvertes étranges, dont Eleven (Onze), cette jeune fille retrouvée hagarde dans la forêt, et qui semble porter de bien lourds secrets.

La première saison ayant tenu toutes ses promesses, reste à la saison 2 de faire aussi bien, si ce n’est mieux. Pour cela, il lui faudra éviter certains écueils et ne pas éluder des sujets très attendus.

Ce que l’on attend

Des réponses, à plusieurs questions.

Qu’est-il arrivé à Will ?

Annoncé pour mort (un vulgaire mannequin en mousse en réalité), puis sauvé de l’Upside Down à la fin de la saison 1, on pensait Will sain et sauf et de retour auprès des siens. Que nenni, quelques mois après avoir vaincu le Demogorgon grâce au sacrifice d’Eleven, Hawkins fête Noel, mais Will n’est pas véritablement lui-même. Attablé avec sa famille, il sort brusquement de table pour se rendre dans la salle de bain. Il y recrache alors une limace noire avant d’avoir une vision du “Monde à l’envers”. Il retourne ensuite à table comme si de rien n’était. Creepy.

Will est-il vraiment tiré d’affaire ? Cette saison 2 devra nous fournir des réponses sur l’état (physique et mental) de Will : est-il « possédé » par le démon ou l’Upside Down ? Son passage dans cette dimension parallèle lui a-t-il laissé des séquelles, qu’a-t-il subi pendant 7 jours ?

Dans la bande-annonce de la saison 2, sa mère Joyce s’inquiète de son état, se demandant si on lui a bien rendu son fils. Et nous aussi.

C’est quoi l’Upside Down ?

Sombre, lugubre, l’air saturé de particules flottantes, grouillant de racines gluantes et hébergeant le Demogorgon, le “Monde à l’envers” n’a rien d’un endroit enchanteur. Pourtant au cœur de l’intrigue de la saison 1 (Will y est retenu prisonnier, Barb y vivra ses derniers instants), on n’en sait finalement assez peu sur ce monde parallèle. Lorsque Joyce et Hooper y font une descente à la recherche de Will, ils y découvrent des œufs… le Demogorgon a-t-il « pondu » d’autres créatures ? N’est-il qu’une créature parmi tant d’autres ? Les frères Duffer ont déjà précisé s’être inspirés d’Alien, le retour et de Terminator 2 pour scénariser la saison 2

Dans la saison 1 ; Eleven explique qu’elle est en partie responsable de la création de l’Upside Down : avec ses pouvoirs, elle a créé une distorsion de l’espace-temps en même temps que l’ouverture de ce portail, entraînant avec elle, l’échappée de la sombre créature dans le monde réel.

Les frères Duffer ont d’ores et déjà assuré qu’ils étaient en possession « d’un document de 30 pages, qui est assez complexe et qui explique tout ce que signifie ce monde à l’envers”. On est rassuré.

Et Eleven alors ?

La jeune fille se sacrifie pour sauver ses amis de la menace du Demogorgon. Après moult suspense, les premières images de la saison 2 la montrent dans la forêt, récupérer des gaufres laissées à son attention par le shérif Hooper. Qu’est-elle devenue depuis les événements de l’année passée. Il lui est forcément arrivé quelque chose, mais quoi ? Par ailleurs, si on connait l’identité de sa mère depuis l’épisode 6 de la saison 1, l’identité du père reste un mystère : est-ce le docteur Brenner qui tient à ce que la jeune fille l’appelle Papa ? D’ailleurs, ce dernier est-il bel et bien mort ?

Quelle est la véritable mission du laboratoire ?


Des faits étranges couverts du sceau du secret s’y déroulent. Des expériences menées sur des humains avec du LSD, un enfant arraché à sa mère cobaye à la naissance (Eleven), mais dans quel but ? Le gouvernement cache-t-il un complexe militaro-industriel dans l’optique de créer une arme ultime, quel est son lien avec Le Monde à l’envers ?

Ce que l’on ne veut pas voir

Copié/collé S01
Cette saison 2 devra éviter le piège de la répétition, du copié/collé facile et de l’enfilage de références sans âme, ni saveur. Ce que la première saison de Stranger Things avait parfaitement réussi à éviter malgré ses gros sabots : être un hommage aux films de genre des années 80, multiplier les références à ses prédécesseurs sans pour autant oublier de raconter une histoire qui se tient.

Du “fan service”

Faire plaisir aux fans des films fantastiques des années 80, c’est bien, n’être qu’un prétexte à, c’est non ! De la même manière : non, Barb ne doit pas revenir. Et d’ailleurs, ce n’est pas prévu.

Stranger Things saison 2, c’est vendredi 27 octobre sur Netflix.