Si vous avez acheté une PS4 Pro à 30 euros sur le site de Leclerc, vous ne la recevrez pas

Sur le web

Par Mathieu le

Lundi, si l’on se rendait sur le site de Leclerc, il était possible, le temps de quelques heures, de se procurer une PS4 Pro pour 29,90 euros. Un prix dérisoire pour la console de salon de Sony, qui coûte normalement 399 euros. Semaine de Black Friday oblige, les clients se sont alors rués sur le site du commerçant français, sachant pertinemment qu’ils s’agissait d’une erreur de prix. Certains en ont alors profité pour s’acheter plusieurs exemplaires, histoire de revendre les consoles neuves par la suite et de se faire ainsi de l’argent.

Une offre historique

Vous, lorsque vous avez reçu le mail de Leclerc

C’était peut-être la plus belle offre de l’histoire du Black Friday, et ce, quelques jours avant l’heure. Une PlayStation 4 Pro, deux manettes et un jeu pour 69,90 euros – 40 euros de réduction immédiate. Comment ne pas se laisser tenter ? De nombreux sites de bons plans ont vite relayé l’offre l’erreur, et plusieurs individus sur le qui-vive ont rapidement pu commander la console. Sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, certains étaient déchaînés mais surtout heureux de leur achat, qui pouvait se résumer en « affaire du siècle ». Oui mais voilà, Leclerc s’est rapidement exprimé sur le sujet.

Comprenez : nous n’honorerons pas nos commandes, mais merci d’y avoir cru. Un message simple et clair qui en a déçu plus d’un. Rapidement, ce qui aurait dû rester une erreur a vite fait le tour des sites web et même des JT. Sur BFM, l’enseigne explique : « Il s’agit d’une erreur purement matérielle d’étiquetage informatique, qui a provoqué l’affichage d’un prix erroné d’une console à 30 euros, au lieu de 300 euros (dans le cadre du Black Friday) sur le site des Espaces Culturels E.Leclerc » avant de préciser « Le site des Espaces Culturels E.Leclerc fera un geste commercial en faveur des personnes s’étant procurées les consoles au prix affiché par erreur ce matin, et ils seront bien entendu remboursés des 30 euros. »

Mais ce geste commercial n’a pas suffit à freiner la colère des joueurs qui pensaient quand même recevoir la (ou les) console(s) dans les prochains jours. Certains se sont alors offusqués contre l’enseigne, menaçant même de porter plainte pour ne pas avoir honoré la commande. Malheureusement, la loi est bien du côté de Leclerc. Selon l’article L133-2 du Code de la Consommation, si une enseigne se trompe de prix, elle se doit de vendre au prix affiché. Cependant, il existe des exceptions, notamment lorsqu’il s’agit d’une erreur « manifeste » avec un prix constaté dérisoire « par rapport à la concurrence » . Ce qui est le cas pour l’offre de la PS4 Pro.