Amazon imagine un drone auto-destructeur

drone

Par Olivier le

Dans le futur qu’Amazon nous prépare, les drones de livraison voleront partout au dessus de nos têtes. Très bien, mais que se passera-t-il si jamais un de ces drones rencontrait un problème mécanique, l’incendie de sa batterie, ou n’importe quel événement imprévu en plein vol ?

La réponse est simple : l’appareil s’écraserait par terre avec son colis. Loi de Murphy aidant, il y a des chances pour qu’il atterrisse en catastrophe sur la tête de quelqu’un. Pour éviter les crashs de ce genre, Amazon a imaginé une technologie qui ressemble à un système d’auto-destruction. Le géant du commerce en ligne, en pointe dans la technologie des drones, a même déposé un brevet sur le sujet.

Un drone plus léger pour moins de dégâts

Le principe est le suivant : lorsque le drone détecte un problème en vol, un « contrôleur de fragmentation » prend la main et commence à détacher des morceaux de l’appareil un à un, en fonction des conditions météo, de la vitesse et de la direction du vent, de la vitesse. Ce démontage ordonné n’empêchera pas le drone de s’écraser bien sûr, mais délesté petit à petit de plusieurs de ses morceaux, il provoquera moins de dégâts.

L’idée est astucieuse, mais comment faire en sorte que ces éléments se détachent ? Amazon a pensé à tout : des crochets, des ressorts, voire carrément de petites charges explosives pourraient composer ce système de fragmentation du drone, que le contrôleur activerait quand il l’estime nécessaire.

Bien sûr, il s’agit d’un brevet et rien ne dit que les futurs drones de livraison d’Amazon en seront équipés. Mais ce sujet d’exploration montre que l’entreprise a de la suite dans les idées.

Source: Source