Vos séries préférés, des habitudes étranges… Netflix dévoile les chiffres étonnants de 2017

Série

Par Mathieu le

Qu’avez-vous fait cette année, lorsque vous étiez chez vous, par temps de pluie ? Comme une grande majorité de personnes, vous avez chillé. Et Netflix le sait. La plateforme de SVoD américaine vient d’ailleurs de publier une infographie pleine de statistiques pour le moins étonnantes.

Des heures à tuer le temps

On y apprend, par exemple, qu’un canadien a regardé… Pirates des Caraïbes: la malédiction du Black Pearl tous les jours durant 365 jours de suite. Autant vous dire qu’il doit connaitre les répliques par cœur (et certainement détester Johnny Depp). Autres statistiques improbables : un spectateur anglais a programmé Bee Movie 357 fois, et un Canadien a lancé le troisième épisode du Seigneur des Anneaux 361 fois. Rien ne confirme s’ils sont toujours en train d’apprendre par cœur chaque scène de ces films.

Dans les informations plus « sérieuses » qui nous sont données, on apprend par exemple que Netflix compte 109 millions de membres actifs en 2017 répartis dans 190 pays. Soit environ 573 684 abonnés Netflix par pays. Ensemble, ils ont profité de plus de 140 millions d’heures de séries, de documentaires et de films par jour. Cela correspond aussi à un milliard d’heures de visionnage par semaine. Tout va bien. Autres données intéressantes, le fait qu’en moyenne un abonné regarde environ 60 films sur la plateforme en un an ou que la journée où Netflix a le plus d’utilisateurs connectés en même temps est le 1er janvier. On se demande bien pourquoi…

Cliquez pour agrandir

Côté séries, on note que les trio de tête est composé par Stranger Things, 13 Reasons Why et en première place Narcos. Un classement qui ne nous surprend pas, à l’exception de Sense8, qui se retrouve en cinquième position alors que Netflix expliquait que le show n’avait pas suffisamment fonctionné pour lui donner une suite. En famille, ce sont Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, 13 Reasons Why et Stranger Things qui remportent la mise. À noter que cette étude s’est basée sur plus de 60 000 réponses d’abonnés provenant de 32 pays différents et qu’elle a été réalisée entre le 1er novembre 2016 et le 1er novembre 2017.