2017 a été une année record en termes de sécurité pour le transport aérien de passagers

Espace

Par Gaël Weiss le

Si 2016 a été marqué par des crashs ou des accidents d’avion meurtriers, 2017 est à marquer d’une pierre blanche. L’année dernière a été en effet une année particulièrement calme pour les passagers de compagnies commerciales aériennes utilisant des avions de grande taille. Seulement deux accidents ayant entraîné des morts sont à dénombrer.

Un avion de la compagnie Emirates. Crédit image : Alex Steffler.

Selon le recensement annuel du site To70, 2017 n’a connu que deux accidents ayant entraîné des morts. Dans son rapport, To70 ne prend en compte que les « gros » avions de ligne, c’est-à-dire les appareils dont la masse maximale au décollage est environ égale à 5700 kg. Les petits avions de type Cessna Caravan ne sont donc pas pris en compte (et les accidents ayant entraîné la mort sur ce type d’appareils sont nombreux, si l’on en croit l’Aviation Safety Network). Le site web américain a publié un graphique permettant de juger de l’amélioration en 2017.

Les deux accidents d’avion concernent des petits avions-turbopropulseur et se sont déroulés en Angola, en octobre 2017 et en Russie, en novembre 2017. Ces statistiques sont remarquables selon les spécialistes : « 2017 a été bien meilleure que ce que l’on pouvait raisonnablement et statistiquement espérer, et était encore meilleure que la très bonne année 2016 ». En 2016, 71 accidents d’avion (de grande taille) ont été enregistrés, dont 6 ont entraîné des morts. En 2017, il y a eu 111 accidents, mais seulement deux accidents ont provoqué des morts.

Un taux d’accident aussi faible qui tient plus de la chance que de la sécurité

To70 nuance toutefois cette bonne performance. « En dépit de ces bonnes nouvelles, il faut relativiser les choses. Alors que les niveaux de sécurité des avions de ligne modernes restent élevés, le très faible taux d’accident cette année tient de la chance. Statistiquement parlant, dans un ensemble de données prenant en compte plus de 30 millions de vols, il y a peu de différences entre deux accidents et 10 accidents. Le fait que les accidents de cette année n’aient provoqué que 13 morts tient encore plus de la chance ». Comprenez : il y a de bonnes chances que 2018 soit plus meurtrier…