CES 2018 : Sliden’Joy est un gadget qui ajoute un ou deux écrans à votre ordinateur portable

Ordinateurs

Par Gaël Weiss le

Le Slide est présent au CES 2018 pour montrer une fois de plus son Sliden’Joy, un appareil qui se greffe à l’arrière d’un écran de PC portable et qui permet d’ajouter facilement un ou deux écrans à son ordinateur portable.

Ce n’est pas la première fois que nous parlons du Sliden’Joy. En fait, ce gadget pour ordinateur portable existe depuis 2015, date à laquelle la société belge Le Slide a lancé une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Le principe du Sliden’Joy est d’ailleurs assez intéressant : il s’agit d’une grosse tablette que l’on colle, via un système d’attache magnétique, à l’arrière de l’écran de son ordinateur portable et qui permet de déplier un ou deux écrans supplémentaires, que l’on connecte et alimente via les ports USB de son ordinateur. L’avantage de cette méthode, c’est que le Sliden’Joy est compatible aussi bien avec les PC que les Mac.

Les écrans en question sont des écrans Full HD qui peuvent être tournés jusqu’à 180 degrés. Le premier prix, avec deux écrans, débute à 349 euros, mais trois tailles d’écrans sont disponibles : 13, 15 et 17 pouces. Attention toutefois, il semble que brancher ces écrans supplémentaires consomme jusqu’à 50 % de batterie en plus. Le genre d’appareil que l’on ne peut utiliser qu’à proximité d’une prise électrique.

Si j’en crois nos lecteurs, qui avaient souligné le fait que le Project Valery de Razer s’inspirait clairement du travail de la société belge, Le Slide n’avait pas encore livré ses produits au début de l’année 2017. Il semble que c’est désormais le cas si j’en crois leur communication et leur présence au CES. Non seulement les ventes semblent bonnes si j’en crois le site web, mais en plus Le Slide est devenu une véritable entreprise qui a réussi à nouer des partenariat avec des distributeurs.

Mise à jour : Comme nous l’indiquent certains de nos lecteurs (merci Sébastien !), Le Slide n’a encore jamais livré ses produits aux backers de sa campagne de financement sur Kickstarter. Prudence, donc, si vous êtes tentés par un tel appareil.