[Harry Potter] Les Moldus n’existent plus, il faut désormais les appeler Non-magiques

Cinéma

Par Mathieu le

Cela fait presque vingt ans que nous parlons de « Moldus » lorsqu’il s’agit d’évoquer les personnes dénuées de pouvoirs magiques dans l’univers créé par J.K. Rowling. Mais pour David Yates, réalisateur des quatre derniers volets Harry Potter au cinéma et des deux Animaux Fantastiques, les Français se trompent et sont dans le déni.

Une famille de Non-magi… je n’y arrive pas

Une traduction absurde et facile

Lors d’une interview à nos confrères d’Entertainment Weekly, le Britannique a en effet dévoilé la traduction pour laquelle il a opté dans Les Animaux Fantastiques : Les Crimes De Grindelwald, qui se déroule en grande partie à Paris et qui doit sortir dans les salles obscures en novembre prochain. Les « non-magiques » . Voilà comment seront désignés les Français qui n’ont pas la chance d’avoir quelconques pouvoirs. Il s’agit en réalité de la traduction littérale du terme américain « no-maj » , qui ne brille donc pas par son originalité.

Dans les romans originaux de J.K. Rowling, on parle pourtant bien de « muggle » et Jean-François Ménard qui a officié en tant que traducteur sur l’ensemble des livres avait astucieusement inventé le terme de « Moldu » qui a ensuite été repris pour l’ensemble de la saga cinématographique. Mais David Yates a, dans son coin, décidé d’abandonner un terme qui était apprécié et acquis pour des dizaines de milliers de personnes. Le réalisateur explique ainsi :

[Le mot du monde des sorciers parisien est] plutôt glamour, assez magnifique. Il y a une communauté qui vit aux côtés de non-magiques, c’est plus libre qu’à New York, où il y a une ségrégation. Paris est un peu plus comme l’Angleterre en fait (…) les personnes magiques peuvent librement se déplacer dans les communautés non-magiques tant qu’elles restent discrètes sur leurs talents…

Une décision remise en cause

Une nouvelle qui n’enchante clairement pas les assidus lecteurs et fans des œuvres originales et des films qui trouvent cette décision de Yates « complètement absurde » et « sans aucun intérêt » . Il faut avouer qu’on ne comprend pas trop pourquoi le Britannique a pris cette décision qui n’aura certainement pas de réelles conséquences, tout du moins au niveau scénaristique. Les Animaux Fantastiques : Les Crimes De Grindelwald doit sortir le 14 novembre 2018 en France avec un casting toujours aussi incroyable puisque Eddie Redmayne, Jude Law, Johnny Depp ou Katherine Waterston seront réunis à l’écran.

On y suivra les aventures de Norbert Dragonneau quelques mois après le premier épisode alors que Grindelwald s’est échappé de prison et que son ancien ami, un certain Albus Dumbledore, cherche également à la débusquer.