Alphabet créé Chronicle pour lutter contre les failles de sécurité

Sécurité

Par Olivier le

Alphabet, la maison-mère de Google, continue d’étendre ses activités. Le groupe s’est enrichi d’une nouvelle entreprise, Chronicle, qui va se concentrer plus particulièrement sur la sécurité informatique.

Après la biotech (Calico), les réseaux neuronaux (DeepMind), la fibre optique (Google Fiber), l’autonomie autonome (Waymo), ou encore l’organisation urbaine (Sidewal Labs), voici donc une nouvelle entreprise au sein d’Alphabet. Chronicle est issu de X, le labo de recherche et de développement à qui l’on doit des projets comme les ballons Loon, les drones Wing ou encore les lunettes Glass.

Tous contre les virus

Chronicle se spécialise dans la cybersécurité : détection des failles et des menaces en stockant et en analysant les données liées à la sécurité des grandes entreprises. Un thème particulièrement populaire au vu de l’actualité récente sur le sujet… Cette société va utiliser les infrastructures de Google afin de repérer plus rapidement et à une plus grande échelle les vulnérabilités. L’objectif est bien évidemment de tuer dans l’œuf les tentatives des hackers.

Chronicle veut aider les entreprises à avoir le tableau le plus clair et le plus précis de la problématique de la sécurité informatique, explique Stephen Gillett, le fondateur de cette société. Les détails sont encore assez minces, mais une version alpha du produit est d’ores et déjà en phase de test chez plusieurs clients, dont un certain nombre d’entreprises du Fortune 500.

VirusTotal, un réseau de rapport de vulnérabilités très utilisé (plus d’un million de soumissions par jour) est également inclus dans le service proposé par l’entreprise. Cet outil a été acheté par Google en 2012.

Source: Source