J.O 2018 : Cette combinaison équipée d’un airbag protège les skieurs

Général

Par Henri le

Les accidents de ski peuvent se révéler très graves et les professionnels sont plus que jamais concernés par la question. Mais des solutions intéressantes existent déjà pour les protéger.  

L’intérieur de la version pour motards

Voici une technologie que les motards connaissent probablement déjà, mais que certains skieurs professionnels qui dévalent actuellement les pistes sud-coréennes utilisent aussi. La société italienne Dainese équipe ses vestes de moto d’un système nommé « D-Air », qui peut détecter le moment d’un crash et faire gonfler cette dernière afin de protéger son porteur au maximum.

Cette même technologie équipe ainsi les skieurs de descente engagés dans les Jeux olympiques. Appelée « D-Air Ski » pour l’occasion, elle est composée d’un support dorsal intégré sous une combinaison en spandex.

Jauger le danger

La combinaison utilise trois accéléromètres et autant de gyroscopes. Des capteurs communiquent via GPS un millier de fois par seconde afin de détecter un accident.
L’ensemble fonctionne grâce à un algorithme qui décide quand un crash est imminent. Mais il a bien sûr dû être modifié par rapport à son équivalent destiné aux conducteurs de deux-roues. Il est vrai que les chutes à ski sont plus courantes et ne doivent pas toujours être considérées comme dangereuses. Les sportifs de haut niveau sont projetés en l’air souvent, et cela ne doit pas être considéré comme un accident par la veste.

Roberto Sadowsky, vice-président de Dainese évoque la question avec le site américain Cnet.

« Lorsque vous avez un accident à moto, c’est assez évident […] Le développement de notre algorithme est top-secret, mais il s’est montré efficace dans 100 % des cas. C’est quelque chose que les skieurs adoptent naturellement, car ils veulent être protégés. »

Ce dernier se déploie en 45 millisecondes, et ajoute environ 800 grammes de poids supplémentaire. Il est déjà utilisé par les skieurs professionnels d’Autriche, d’Italie, du Canada et des États-Unis (dont la championne Lindsey Vonn).

La combinaison en question n’est pas disponible pour le public, mais la version pour motard coûte environ 1500 euros. Chaque airbag ne peut être utilisé qu’une fois et son remplacement vaut 200 euros.