Sony parie sur l’IA pour se développer sur le marché des taxis au Japon

Ville de Geeks

Par Anne Cagan le

Allié à six compagnies de taxi locales, le groupe va exploiter l’intelligence artificielle pour mieux gérer la mise en relation des chauffeurs et des passagers.

Trafic, météo, historique des trajets… ce sont tous ces paramètres que Sony souhaite analyser avec de l’intelligence artificielle pour gérer plus finement la mise en relation des taxis avec leurs passagers au Japon. Le groupe a dévoilé mardi son alliance avec six compagnies de taxis locales pour développer un système de réservation exploitant l’IA. Cette technologie, fournie par Sony, pourrait également prendre en compte les événements locaux afin de mieux dispatcher les conducteurs. On rêve déjà de flottes de taxis se dirigeant vers les salles de concert, avant la fin du show, afin de ramener promptement chez eux les spectateurs.

Uber et Toyota en embuscade

A noter que le marché des taxis au Japon fait l’objet de toutes les convoitises. Évalué à 15 milliards de dollars par an, c’est l’un des plus grands au monde. Plusieurs entreprises y avancent d’ailleurs leurs pions. Uber envisage de s’associer avec une compagnie de taxis dans plusieurs grandes villes japonaises. Toyota a de son côté investi 7,5 milliards de yens (environ 55,8 millions d’euros) dans l’application de réservation JapanTaxi.

SoftBrand Group et Didi Chuxing (application chinoise de réservation de VTC) ont quant à eux monté un partenariat pour développer des services à destination des taxis japonais. Reste à voir si l’intelligence artificielle de Sony permettra de faire la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *