Une vidéo du taxi volant autonome d’Airbus

drone

Par Olivier le

Seriez-vous prêt à embarquer dans un taxi volant autonome ? Les constructeurs de ce type d’engin ont sans doute encore beaucoup de travail à accomplir pour rassurer les (peut-être) futurs usagers. Mais en attendant, il faut parfaire la technique.

Airbus n’est pas le dernier à vouloir préparer le terrain pour être fin prêt le jour où il sera véritablement possible de survoler les ensembles urbains à bord de taxis volants. L’avionneur européen a mis en place une équipe baptisée Vahana, qui a pour mission de « démocratiser les vols personnels ». Et cela passe tout d’abord par le développement d’un appareil capable de transporter au moins une personne, de manière autonome, et si possible sans trop polluer.

Le taxi prend son envol

Le 31 janvier, les ingénieurs de Vahana sont parvenus à faire décoller Alpha One, premier prototype de ce taxi volant autonome. Cela n’a pas duré longtemps et l’engin n’a pas parcouru de folles distances (53 secondes à 5 mètres de hauteur), mais ce premier vol a servi à valider les technologies de base. Ce court voyage a consommé 8% de l’énergie totale de l’appareil.

L’Alpha One est un beau bébé, il pèse en effet 745 kg à vide, et il mesure 6 mètres de long pour 3 mètres en hauteur. Une de ses particularités est qu’il sait décoller et atterrir à la verticale, ce qui est une nécessité pour un usage urbain : les pistes de décollage ne sont pas monnaie courante en ville.

Airbus développe ce projet depuis deux ans maintenant, et au vu de son avancement, on peut dire que les choses vont finalement assez vite. Vahana a partagé une vidéo de ce premier vol (il a été suivi d’un second dans la même journée).

Source: Airbus