Le taxi volant autonome d’Airbus a fait une première sortie

drone

Par Olivier le

Les taxis volants ne sont pas une chimère. Airbus a bien l’intention de ne pas se laisser distancer sur ce marché qui reste encore à inventer. Un premier prototype a ainsi pu voler pendant quelques instants !

L’équipe en charge de ce projet un peu fou, Vahana, ont réalisé un premier test de ce taxi volant autonome. Le 31 janvier, le Alpha One a décollé de la base de Pendleton, dans l’Oregon. Certes, l’appareil n’est pas allé bien loin : il s’est maintenu à une hauteur de 5 mètres et le vol a duré 53 secondes. Toutefois, c’est une première qui valide les choix technologiques d’Airbus, ce taxi volant ayant complètement volé de lui-même, sans pilote. Un deuxième vol a été accompli le même jour, avec le même prototype.

Premier vol réussi

L’objectif de Vahana est de concevoir un drone, propulsé par l’électricité, capable de transporter un passager, le tout de manière automatique : il suffit d’indiquer la destination voulue et l’appareil gère le reste. L’objectif d’Airbus ici est de répondre aux nouveaux besoins de la mobilité urbaine, et démocratiser le transport aérien personnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le drone en question pèse — sans passager — 745 kg tout de même, il mesure plus de 6 mètres de long et près de 3 mètres de haut. Autant dire qu’il faudra faire de la place en ville pour accueillir ce genre d’appareils, ou alors créer des zones spéciales d’atterrissage et de décollage. En cas d’intérêt des municipalités, cela reste possible ; certaines villes sont prêtes à tout pour désengorger leurs routes.

Airbus travaille sur ce projet depuis deux ans et de ce qu’on peut en voir, les choses avancent bien. Il reste encore à obtenir des autorités un changement de législation pour autoriser ces appareils à circuler dans le ciel urbain…

Source: Airbus