MWC 2018 : Les Samsung Galaxy S9 et Galaxy S9+ officiellement annoncés

Android

Par Anh Phan le

À la veille du MWC 2018, Samsung vient d’officialiser son nouveau smartphone haut de gamme et porte-drapeau pour cette année 2018. Voici le nouveau Galaxy S9 et sa déclinaison XL, le S9+. Autant vous le dire tout de suite, les nouveaux Galaxy S9 et Galaxy S9+ continuent sur la lancée du Galaxy Note 8 et se présentent comme une évolution des Galaxy S8.

Voici donc le nouveau Galaxy S9 et sa déclinaison XL, le S9+. Et sans surprise, ce sont des évolutions du Galaxy S8. Le plus gros changement concerne la partie photo avec de meilleures performances en basse luminosité mais également un double appareil photo sur le Galaxy S9+ comme ce fut le cas sur le Galaxy Note 8. On aurait aimé voir le double appareil photo sur le S9 mais comme pour Apple, seule la version XL en bénéficiera.

Le même écran que le Galaxy S8, mais avec des bordures un peu plus fines

Pour ce qui est de l’écran, on retrouve les écrans Super AMOLED dit « Infinity Display » avec une diagonale de 5,8 pouces pour le S9 et 6,2 pouces pour le S9+. Ce sont les mêmes diagonales que sur les Galaxy S8. Ils sont au format 18,5:9 et compatibles Mobile HDR Premium. Les Galaxy S9/S9+ proposent une définition Quad HD+ soit 2960 × 1440 pixels. À l’instar des Galaxy S8 et Galaxy Note8, vous ne trouverez pas de boutons en façade mais un vrai bouton d’accueil, dit invisible, qui est placé sous l’écran. C’est un capteur de pression qui permettra ainsi de l’activer ou non. Le lecteur d’empreintes se trouve toujours au dos de l’appareil. Mais Samsung a répondu aux critiques émises à l’encontre des Galaxy S8 et Galaxy Note8 puisque ce lecteur est maintenant situé sous le bloc photo et est donc bien plus accessible que son prédécesseur.

Concernant les écrans, Samsung a opéré quelques modifications avec une courbure plus proche de ce que propose le Galaxy Note8 que les Galaxy S8. De même, on observe des bords d’écran haut et bas plus fins. Samsung a enfin revu sa copie concernant le son puisque les Galaxy S9 embarquent des haut-parleurs stéréo produits par AKG et le support du Dolby Atmos. Le tout peut simuler du son à 360°. Évidemment, on parle de haut-parleur et des usages qui en découlent, ne vous attendez pas à sonoriser une salle de cinéma par exemple.

Une fiche technique mise à jour

Sous le capot, se trouve un tout nouveau processeur Exynos 9810 octo-core 64Bits (2,7 GHz Quad + 1,7 GHz Quad) gravé en 10nm. En fonction des marchés, vous pourrez également trouver le Galaxy S9 avec un processeur Qualcomm Snapdragon 845. Cette année, Samsung n’a pas mis l’accent sur les gains en performances par rapport à la génération précédente, mais on ne doute pas des performances remises au goût du jour. Côté mémoire, les Galaxy S9 et Galaxy S9+ seront disponibles en version 64 Go ou 256 Go, accompagné de 4 Go de RAM sur le S9 et 6 Go de RAM sur le S9+. On retrouve évidemment un port Micro-SD et de l’USB Type-C.

Côté 4G, on a de la 4G de Catégorie 18 ou Gigabit LTE pour les intimes, ce qui permet d’avoir jusqu’à 1 Gbps en download. Et en parlant de réseau, les Galaxy S9 et Galaxy S9+ en vente en France seront tous Dual-SIM. Les Galaxy S9 sont également Gigabit Wi-Fi Ready et proposent le Bluetooth 5.0 LE (qui permet de connecter deux périphériques en sortie en même temps) et le WiFi ac. On retrouve bien entendu un capteur d’iris ainsi qu’un système de reconnaissance des visages. D’ailleurs, Samsung parle maintenant d’Intelligent Scan pour le duo capteur d’iris et reconnaissance faciale. Si le capteur d’iris met trop longtemps à reconnaître vos pupilles, les Galaxy S9 pourront en effet passer par la reconnaissance faciale.

Pour la batterie, pas de grande grande surprise, le Galaxy S9 embarque une batterie de 3000 mAh alors que le S9+ dispose de 3500 mAh. Il y a bien évidemment la recharge sans-fil rapide, le tout dans des gabarits de 147,7 × 68,7 × 8,5 mm et 158,1 × 73,8 × 8,5 mm (pour un poids respectif de 163 grammes et 189 grammes).

Dual Aperture : le Galaxy S9 se veut plus performant en photo quand la nuit tombe

La photo est maintenant la caractéristique qui permet de différencier les smartphones haut de gamme des autres gammes. Il est donc logique, dans ce contexte, de voir que Samsung a soigné cette partie avec une nouvelle technologie. En effet, si on retrouve l’autofocus super rapide « Dual Pixel », Samsung apporte avec les Galaxy S9 le « Dual Aperture ». L’appareil photo principal propose ainsi un objectif grand-angle avec une double ouverture, f/2,4 et f/1,5. Pour faire simple, quand la luminosité est au-dessus de 100 lux, le Galaxy S9 utilisera la première ouverture et quand la luminosité sera en dessous de 100 lux, le S9 passera à la seconde ouverture. Pourquoi ne pas avoir une seule ouverture de f/1,5 qui est capable de faire en théorie du f/2,4 ? Tout simplement parce qu’avec des objectifs si petits, selon Samsung, cela augmenterait les risques d’aberrations et de surexposition. On demande à voir. Toujours est-il que Samsung promet un gain de 28 % en luminosité par rapport au Galaxy S8.

Si le Galaxy S9 n’embarque qu’un seul appareil photo, le Galaxy S9+ en propose un second avec un objectif téléphoto avec autofocus et une ouverture de f/2,4 (comme le Galaxy Note8). Tous les capteurs sont des capteurs de 12 Mégapixels et tous les objectifs embarquent une stabilisation optique. À l’avant, on retrouve une caméra selfie de 8 Mégapixels, avec une ouverture de f/1.7, le Smart Autofocus et la reconnaissance des visages.

Mais ce n’est pas tout pour la photo et la vidéo. Les capteurs sont bien de 12 Mégapixels et embarquent maintenant de la DRAM pour la vidéo. On retrouve bien évidemment l’enregistrement vidéo 4K. Les nouveaux Galaxy S9 permettent désormais de capturer des vidéos 1080p à 240 fps mais surtout, comme pour les Xperia XZ, des vidéos 720p à 960 fps avec la même limite qui est de choisir l’instant précis pour faire le ralenti. Samsung a cependant amélioré cela avec une fonction « Automatic Motion Detect » qui permet de mieux gérer les sujets en mouvements dans le cadrage. Et parce que Samsung a toujours été très GIF, vous pourrez bien évidemment exporter les vidéos en GIFs.

Animoji maisons, Bixby, DeX, un écosystème complet

Animoji d’Apple oblige, Samsung a développé une fonction AR Emoji. Si Apple utilise un capteur IR dédié pour reconnaître votre visage, Samsung utilisera la reconnaissance faciale pour modéliser votre visage et le transformer en emoji. Cet emoji aura droit de base à 18 expressions et vous pourrez toujours utiliser votre propre expression. Mais on est très loin de la précision de la solution d’Apple. En revanche le tout est envoyable en tant que fichier GIF, ce qui le rend compatible avec tous les appareils sur le marché et toutes les applications.

Enfin, on retrouve tout l’écosystème de la gamme Galaxy avec Bixby, l’assistant personnel par Samsung. Ce dernier ne supporte (toujours) pas le français pour l’instant, ce qui signifie que si vous utilisez Bixby, ça sera pour Bixby Vision et non Bixby Voice. On retrouve la compatibilité avec le Gear VR avec la télécommande, le dernier Gear 360 et surtout la nouvelle application Smarthings App, annoncée lors du CES 2018 qui permet au smartphone d’être un des centre de contrôle de votre maison. Samsung a profité du lancement des Galaxy S9 pour proposer une nouvelle version de Samsung DeX, le dock qui transforme votre Galaxy S9 en petit PC de bureau. Samsung a revu sa copie et propose une expérience bureau plus aboutie, plus fluide et qui laisse la possibilité de choisir sa résolution d’écran. De même, la nouvelle version du DeX permet d’utiliser la prise jack des Galaxy S9 mais surtout d’utiliser ces derniers comme d’un trackpad ou d’un clavier virtuel. On retrouve les ports USB-A et la sortie HDMI pour le brancher à n’importe quel écran.

Un prix sous la barre des 1000 euros

Les deux nouveaux Galaxy S9 seront disponibles en 3 coloris (Midnight Black, Coral Blue et Lilac Purple) à partir du 16 mars 2018 au prix de 859 euros et 959 euros en version 64 Go. À noter que les précommandes commencent dès ce jour à partir de 19 heures. Elles permettent de bénéficier d’une offre de reprise (remboursement de 100 euros + la valeur de rachat de votre smartphone) mais aussi de recevoir l’appareil une semaine avant le lancement officiel soit le 9 mars. Bien évidemment, si vous le précommandez après le 8 mars 2018, ça sera un peu limite.