YouTube va utiliser Wikipédia pour lutter contre les vidéos complotistes

Sur le web

Par Anne Cagan le

Le PDG de YouTube, Susan Wojcicki a révélé que des informations Wikipédia serait bientôt ajoutées sous certaines vidéos relevant de la théorie du complot. La fondation Wikimedia, qui n’avait pas été prévenue de ce projet, invite YouTube a contribuer en retour à la pérennité de l’encyclopédie en ligne.

Après des mois de polémique, Youtube dévoile un plan d’action contre les contenus complotistes. Des informations Wikipédia s’afficheront bientôt sous des contenus tels que des vidéos affirmant que l’homme n’a pas marché sur la Lune ou que les traînées de condensation derrière les avions de ligne contiennent des produits chimiques.

Pas question de supprimer ces vidéos

L’objectif avancé par la société est d’offrir des éclairages alternatifs sur des sujets controversés, a expliqué la PDG de Youtube, Susan Wojcicki lors du festival South by Southwest (SXSW).

Ces bloc de texte devraient commencer à apparaître dans les semaines à venir. On ne sait pas quelle quantité de vidéo seront concernés. Susan Wojcicki a néanmoins fait savoir que Youtube allait prendre le temps de démocratiser cette nouveauté, ce qui laisse penser qu’elle devrait se développer étape par étape. Une précision importante: il n’est pas question pour YouTube de supprimer ces contenus.

“Les gens pourront encore voir la vidéo mais ils auront accès à des informations additionnelles sur lesquelles il pourront cliquer”

L’annonce n’a pas emballé tout le monde. Plusieurs experts considèrent en effet que le nœud du problème est l’algorithme de recommandation de YouTube. Mais c’est surtout Wikimedia qui était mi-figue mi-raisin à l’annonce de la nouvelle. YouTube n’a en effet pas pris la peine d’informer la fondation qui chapeaute Wikipédia de ses intentions.

Évidemment, une des spécificités bien connues de cette encyclopédie en ligne est d’autoriser n’importe qui à réutiliser gratuitement les contenus qu’elle propose. YouTube n’a donc pas besoin de l’accord la fondation pour exploiter des éléments de Wikipédia.

Mais comme le rappelle la fondation c’est le travail assidu de nombreux bénévoles et les dons reçus chaque année qui permettent l’élaboration des articles de Wikipédia.
Dans le communiqué en réaction à l’annonce, elle a donc encouragé “les entreprises qui utilisent ce contenu à donner en retour dans un souci de pérennité”. L’avenir nous dira si le message a été bien reçu.

Source: Le Monde