Bébé T-Rex ou espèce miniature ? Le fossile retrouvé dans le Montana relance la controverse

Science

Par Anne Cagan le

Des paléontologues de l’université du Kansas ont exhumé une “petite” mâchoire de tyrannosauridae. Les chercheurs se demandent si ce fossile vieux de 66,4 millions d’année appartient à un T.rex juvénile ou à une espèce cousine miniature.

Capture de la vidéo YouTube de l’université du Kansas

Un coffre rempli de pièces ne leur aurait sans doute pas fait plus plaisir. Des paléontologues de l’université du Kansas ont exhumé une petite mâchoire de tyrannosauridae de la formation de Hell Creek dans le Montana. Une découverte importante à plus d’un titre. Comme le souligne Le Figaro, les fossiles de tyrannosaures sont en effet très rares : on en dénombre pas plus d’une cinquantaine dans le monde.

Jeune T.rex ou Nanotyrrannus ?

Cette mâchoire de 40 cm pourrait d’autre part aider à trancher une question qui agite la communauté scientifique : s’agit-il d’un jeune T.rex ou d’une espèce cousine “miniature” appelée Nanotyrannus ? L’existence de cette espèce ne fait en effet pas l’unanimité dans la communauté scientifique.

Quand on tombe sur des dinosaures plus petits c’est très dur de savoir si on a affaire à des spécimens juvéniles ou bien à une espèce différente”, explique au Figaro, Ronan Allain, paléontologue au Muséum d’Histoire Naturelle. Une tâche d’autant plus compliquée que les scientifiques tombent rarement sur des fossiles de tyrannosauridae “miniatures”.

Évaluer l’âge du dinosaure

Les paléontologues de l’université du Kansas espèrent bien, cependant, percer à jour l’identité de leur dinosaure. Outre l’analyse de la morphologie des dents, révèle le paléontologue David Burnham à Sciences et Avenir, “nous aimerions faire de l’histologie pour compter les “cernes de croissances” des tissus qui indiquent l’âge de leur propriétaire. Nous retournerons donc fouiller pour trouver plus d’os !

Avis aux fans du “roi des lézards”: le fossile d’un tyrannosaure sera présenté à Paris au Jardin des Plantes du 6 juin au 2 septembre dans le cadre de l’exposition “Un T.rex à Paris”.