Les serveurs de Fortnite (temporairement) fermés, les fans du jeu lui ont déjà trouvé un remplaçant

Jeux-Video

Par Mathieu le

Que faire lorsque Fortnite n’est plus accessible ? Lui trouver, rapidement, un remplaçant. Hier soir, la fidélité des joueurs a été mise à rude épreuve et ils ont prouvé qu’il en fallait peu pour qu’ils voguent vers d’autres horizons. En effet, après qu’Epic Games a annoncé sur Twitter que son jeu du moment n’allait plus être disponible pour cause de maintenance des serveurs, durant environ 14 heures, de nombreux utilisateurs sont partis à la recherche d’une solution de remplacement, à moindre coût.

Bataille royale

Fortnite n’a jamais paru aussi populaire. Le titre développé par Epic Games et sorti, en accès anticipé, depuis le 25 juillet 2017, présente des chiffres ahurissants. Selon les statistiques dévoilées il y a peu par le studio en charge de sa création, plus de 45 millions de joueurs possèdent un exemplaire du jeu dans le monde et il est même arrivé que 3,4 millions d’entre eux soient connectés dans le même temps. Des chiffres fous qui prouvent à quel point le « Battle Royale » est la mode en ce moment.

Problème de taille néanmoins hier : les serveurs de Fortnite étaient indisponibles, laissant des millions de fans dans l’expectative. On évoque une erreur dans la base de données du jeu qui a obligé les équipes d’Epic à fermer les serveurs afin de trouver une solution.

Mais les joueurs, eux, sont en manque cruel de défis. Ainsi, comment faire pour continuer de s’amuser quand notre principal acteur de divertissement n’est plus ? Lui trouver un remplaçant, bien évidemment. Et alors que la logique avancerait que PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG) aurait dû en profiter, c’est bien une autre licence qui a pris les devants. En effet, qui dit Fortnite dit Free-to-play et il paraissait improbable que les joueurs dépensent environ 30 dollars pour se procurer le jeu. C’est donc un autre Battle Royale coloré et loufoque qui a gagné la bataille : Radical Heights.

Décision radicale

Sorti depuis seulement quelques jours, le dernier né des studios Boss Key, à qui l’on doit notamment le sympathique (mais complètement déserté) Lawbreakers, a raflé la mise. En quelques heures, le titre est rentré dans le top 100 des jeux Steam du moment et des milliers de personnes ont commencé à diffuser leurs parties sur Twitch. Une belle publicité pour le jeu qui n’en demandait pas tant. Radical Heights peut donc se vanter d’être devenu, en quelques heures, un adversaire de taille dans la bulle des Battle Royale, le tout grâce aux problèmes de serveurs de Fortnite. Une belle définition de la guerre.