Xiaomi dévoile son smartphone gamer, le Black Shark, avec Snapdragon 845 et 8 Go de RAM

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Xiaomi a enfin levé le voile sur son smartphone gamer, qu’il teasait depuis la semaine dernière. Il s’agit donc d’un smartphone doté d’une fiche technique puissante et d’un design un peu plus agressif que d’habitude.

Voici donc le Xiaomi Black Shark, la réponse du constructeur chinois au premier smartphone de Razer, lancé l’année dernière. Du point de vue du design, le Black Shark est appareil plutôt imposant (161,62 × 75,4 × 9,25 mm) doté d’un grand écran de 5,99 pouces (de définition Full HD+) au format 18:9. Smartphone gamer oblige, sa coque dispose d’un design agressif et d’un logo (vert, évidemment) qui s’illumine quand il est allumé.

Pas de surprise concernant la fiche technique, le Black Shark est du genre musclé. Il embarque donc un Snapdragon 845, la puce mobile la plus puissante du moment, 6 ou 8 Go de RAM suivant les versions, 64 ou 128 Go d’espace de stockage et une batterie de 4000 mAh. À l’arrière on trouve un double capteur photo 12 + 20 MP et un capteur de 20 MP sur la façade.

Un écran OLED et un processeur mieux refroidi

En quoi ce smartphone est-il plus « gamer » que les autres ? Outre son design, Xiaomi insiste sur trois points. Le premier, c’est le refroidissement du processeur, qui est assuré par un caloduc dans lequel passe un liquide de refroidissement. Et si l’on en croit les photos, il s’agit d’un gros caloduc. Ce dernier va permettre au téléphone de tenir les fréquences maximums du Snapdragon 845 plus longtemps en faisant baisser sa température moyenne.

La deuxième particularité tient à son écran. Contrairement au Razer Phone, l’écran du Black Shark est un écran OLED dont la fréquence de rafraîchissement est de 60 Hz. Mais le téléphone dispose d’une puce spéciale dédiée à l’affichage et nommée Pixelworks. Cette dernière s’occupe de façon indépendante du traitement de l’image afin d’améliorer le rendu. Xiaomi promet ainsi que les jeux seront moins aliasés et afficheront un meilleur rendu des ombres.

Une manette pour mieux profiter des Battle Royale du moment

Dernier point notable sur ce téléphone, il est possible de greffer une demi-manette sur la partie gauche de l’appareil. Il s’agit en fait d’un joystick gauche permettant de mieux se déplacer dans les jeux à la troisième personne. Plutôt bien vu en plein boom des jeux de Battle Royale sur mobile.

Comme souvent avec les produits Xiaomi, le Black Shark est un appareil vendu à prix relativement doux en Chine. En version 6 + 64 Go, il est en effet vendu 2 999 yuans (environ 387 euros) et sa version 8 + 128 Go est affichée au tarif de 3 499 yuans (452 euros). La manette est quant à elle vendue 179 yuans, soit 23 euros environ. Et comme d’habitude avec Xiaomi, ces produits sont pour l’instant exclusifs à la Chine.