Le gouvernement veut permettre aux particuliers de porter plainte en ligne

Ville de Geeks

Par Anne Cagan le

Une disposition du projet de loi de réforme pour la justice prévoit que les victimes puissent porter plainte en ligne si elles le souhaitent.

La plainte en ligne refait parler d’elle. Comme le note Numerama, le projet de loi de réforme pour la justice qui a été présenté vendredi en conseil des ministres contient une disposition à ce sujet.

“Si elles le souhaitent, les victimes pourront porter plainte en ligne. Elles ne devront plus se déplacer obligatoirement au commissariat ou en brigade de gendarmerie.”

Justice plus accessible

Une mesure qui a pour objectif de “rendre la justice pénale plus accessible aux victimes”. L’arrivée de cette mesure avait déjà été évoquée par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb en février dernier. L’objectif était alors que le système soit mis en place dans un délai d’un an.

Pour l’heure il est uniquement possible de déposer une pré-plainte “pour des faits d’atteinte aux biens” (vols dégradations, escroqueries) dont vous êtes victime et pour lesquels “vous ne connaissez pas l’identité de l’auteur”.

Un dispositif qui a pour objectif de faire gagner du temps mais qui n’exonère pas le plaignant de déplacement. Pour que la plainte soit enregistrée, il est en effet nécessaire de se rendre dans une unité de gendarmerie ou dans un service de police afin de signer la déclaration.

Source: Numerama