LumiWatch : une montre connectée qui se projette sur le bras

Gadget

Par Olivier le

À l’inverse des smartphones, l’écran des montres connectées ne peut pas s’agrandir démesurément : au bout d’un moment, ça devient trop grand pour le poignet. Des chercheurs de l’université Carnegie Mellon ont trouvé une solution : un micro-projecteur !

La LumiWatch contient une puce Qualcomm cadencée à 1,2 GHz, 768 Mo de RAM, 4 Go de stockage, une batterie d’une capacité de 740 mAh, et elle fonctionne sous Android 5.1. Des capacités suffisantes pour propulser la principale fonctionnalité de cet appareil : un projecteur d’une luminosité de 15 lumen, doté de trois lasers bleu, rouge et vert !

Manque de place sur l’écran ?

Ce composant projette une image en couleur de 40 centimètres carré sur l’avant-bras. Cette image est « tactile », la position des doigts est analysée par un capteur 2D qui permet d’interagir avec cette projection. Par exemple, pour déverrouiller la montre il faut glisser le doigt vers la gauche. La LumiWatch peut également projeter des applications.

L’autonomie de la montre est d’une petite heure avec le projecteur allumé en permanence, mais si on en fait un usage modéré il est possible de tenir une journée, selon les chercheurs. Avec tous ses composants qui sortent de partout, il s’agit évidemment d’un prototype, plutôt encombrant (50 x 41 x 17 mm, bien plus gros qu’une Apple Watch 42 mm).

Les concepteurs de la Lumiwatch estiment que le coût de ce modèle spécifique tourne autour de 600 $. Pas si cher quand on pense à la technologie nécessaire pour faire fonctionner l’appareil… Néanmoins, une version « grand public » devra proposer au moins un écran, ne serait-ce que pour avoir l’heure.

Ce n’est pas la première fois qu’on que l’idée de projeter des images sur le bras à partir d’une montre connectée apparaît dans l’actualité. En 2014 déjà, le projet de bracelet Ritot intéressait beaucoup d’amateurs avec son pico-projecteur affichant les notifications sur le dessus de la main.

Source: Source