Red Dead Redemption 2 : scénario, personnages, gameplay, univers, on en sait un peu plus sur le futur hit de Rockstar

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Quelques heures après la diffusion du troisième trailer de Red Dead Redemption 2, les quelques sites web qui ont eu l’exclusivité de la preview du jeu de Rockstar ont publié leurs articles. Tous sont particulièrement élogieux et permettent enfin d’en savoir un peu plus sur le contenu du jeu.

Allez savoir pourquoi, Rockstar a décidé de limiter le plus possible le nombre de journalistes ayant pu approcher son très attendu Red Dead Redemption 2. En France, c’est JeuxActu qui a eu la primeur de cette preview et en Angleterre, c’est IGN qui a pu l’approcher (l’article a d’ailleurs été traduit sur sa version française). Les journalistes n’ont visiblement pas pu tenir la manette, mais ils ont assisté à une démo de 45 minutes (sur une PlayStation 4 classique et non Pro) par les développeurs, qui ont passé en revue de nombreux aspects du jeu : scénario, personnages, univers, gameplay, on sait désormais enfin à quoi ressemblera ce fameux Red Dead 2.

Arthur Morgan, seul personnage jouable de Red Dead 2

L’histoire tout d’abord. Comme le laissaient entendre les trailers, Red Dead Redemption 2 se déroulera en 1899, 12 ans avant les événements du premier épisode. Ce deuxième permettra de revivre l’épopée de la bande Dutch van der Linde, qui comprenait en son sein John Marston, le héros du premier épisode. On y incarnera alors Arthur Morgan, présenté par RockStar comme le bras droit, pour ne pas dire le fils spirituel de Dutch.

Durant la présentation du jeu, Rockstar s’est montré particulièrement avare en ce qui concerne le scénario. Tout juste sait-on que l’on suivra les aventures de la bande de Dutch, dans des États-Unis qui s’efforcent désormais de chasser les derniers cow-boys, ou plutôt les bandes de bandits armés qui détroussent les banques et les trains. Dans ce contexte, Arthur Morgan est présenté comme « un personnage froid, calculateur et sans pitié, aux antipodes d’un John Marston ».

Point notable, contrairement à GTA V, il n’y aura qu’un seul et unique personnage jouable. Mais Arthur Morgan va évoluer en fonction des choix et des actions effectués par le joueur. Ces derniers seront alors inscrits dans une jauge d’honneur, qui évoluera en fonction des choix effectués dans les missions principales ou secondaires ou tout simplement en fonction du comportement adopté par le joueur dans l’open world. On imagine que tuer des innocents ou braquer la première diligence venue ne fera pas d’Arthur un personnage très recommandable.

Un univers organique pour mieux immerger le joueur

Quand bien même Arthur Morgan sera le seul personnage jouable, il devra toutefois évoluer au sein d’une bande. Cette dernière aura ainsi un campement, un QG mouvant, dans lequel il sera à la fois possible d’établir des relations avec les autres membres de la bande (et donc de décrocher de nouvelles quêtes), mais aussi de l’organiser et de la faire évoluer. Concrètement, en ramenant du butin et des ressources, ce QG va devenir de plus en plus vivant, de plus en plus riche et cela aura une influence sur les relations qu’entretiendra Arthur avec ses coéquipiers. Rockstar précise toutefois que cette activité de construction du campement est plutôt chronophage, mais n’est pas obligatoire pour progresser dans le scénario.

Au niveau du gameplay, le maître-mot de Rockstar est « organique ». Comprenez par là que tout ce que fait le joueur au sein de l’univers de Red Dead Redemption 2 doit avoir un sens et une logique. Et visiblement, Rockstar a poussé le perfectionnisme encore plus loin que dans ses précédents jeux. Ainsi, le temps et la météo auront un impact direct sur le jeu. Outre un cycle jour/nuit (qu’il faudra prendre en compte pour parler à certains PNJ), la météo fera régulièrement des siennes. La pluie entraîne la boue ou la neige, qui crottera les vêtements et fera glisser les personnages. Il sera possible de chasser le lapin ou le cerf et d’accrocher le gibier mort à son cheval, mais à trop entasser, cela attirera des prédateurs affamés ou attirés par les richesses. Rockstar a poussé le détail jusqu’à simuler la pousse de la barbe et des cheveux sur ses personnages.

Sortie prévue pour la fin du mois d’octobre

Enfin, une mission de braquage a clôturé la démo. Ici, il y avait deux façons d’entrer dans la banque. L’une des femmes de la banque permettait ainsi de faire diversion, soit façon “fille bourrée » soit façon « fille perdue », ce qui modifiait l’approche. Un braquage qui se terminait de toute façon par une fusillade contre les forces de l’ordre et qui a été l’occasion pour les développeurs de montrer un nouveau système de couverture et de confirmer que le système de Dead Eye, pour ralentir le temps est toujours bien présent.

Si vous désirez en apprendre plus sur Red Dead Redemption 2, on ne peut que vous conseiller de jeter un oeil à la très longue (et un peu trop dithyrambique) preview de JeuxActu, où les anecdotes et les détails foisonnent. Il est très probable qu’une partie de cette démo soit d’ailleurs montrée lors de l’E3, à l’occasion d’une conférence de Sony ou de Microsoft.

Et si vous ne voulez pas vous gâcher le plaisir de la découverte, sachez que Red Dead Redemption 2 sortira le 26 octobre prochain sur PlayStation 4 et Xbox One. Hélas, non, aucune version PC n’a été évoquée durant les previews ou interviews avec Rockstar.

Source: Gamekult