Google a plusieurs montres Pixel en préparation

Gadget

Par Olivier le

Cet automne, Google devrait organiser un rendez-vous matériel durant lequel le moteur de recherche dévoilera quelques nouveautés pour la fin de l’année.

Il faut s’attendre à de nouveaux smartphones, raconte Evan Blass qui s’y connait en fuites. Google pourrait ainsi lever le voile sur les Pixel 3 et Pixel 3 XL, ainsi que sur de nouveaux écouteurs sans fil Pixel Buds. Mais le plus intrigant dans cette rumeur, c’est la présentation d’une montre connectée Pixel.

Un nouveau processeur pour trois montres

Voilà qui serait une première pour Google, qui n’a jamais lancé de smartwatch sous sa marque. Certes, il existe plusieurs modèles de montres connectées haut de gamme qui peuvent correspondre à ce que le moteur de recherche cherche à faire avec les Pixel : des produits beaux et puissants (et chers, souvent) qui servent de modèles à suivre pour le reste de l’industrie. Il arrive parfois que des soucis matériels viennent entacher cette réputation, comme on l’a vu avec l’écran des Pixel 2 !

Et Google pourrait ne pas se contenter d’un seul modèle. En fait, ce sont trois montres que l’entreprise devraient lancer, selon le site WinFuture. Les noms de code sont connus : « Ling », « Triton » et « Sardine ». À l’heure actuelle, il est encore difficile de savoir ce qui va différencier ces différents produits.

Par contre, ces montres partageront des composants en commun, à commencer par le nouveau processeur de Qualcomm destiné à ce type d’appareil, le Snapdragon Wear 3100. Une plateforme dont la principale qualité sera de mieux gérer les petites batteries de ces produits. Les montres Pixel intégreront aussi sans doute un capteur de fréquence cardiaque, un GPS, et le support de la LTE.

Bien sûr, on imagine aisément que ces montres fonctionneront sous Wear OS, que l’on connaissait auparavant sous le nom d’Android Wear. La sortie cet automne permettrait à Google de s’opposer plus frontalement à la nouvelle génération d’Apple Watch qui pourrait être lancée en fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *