Radical Heights, le Battle Royale qui souhaitait concurrencer Fortnite, va disparaître

Jeux-Video

Par Mathieu le

Pendant quelques heures, quelques jours même, Cliff Bleszinski et son studio Boss Key Productions y ont cru. Radical Heights, leur Battle Royale pouvait concurrencer, sur le moyen/long terme des titres comme Fortnite et PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG). Malheureusement, comme beaucoup d’histoire d’amour, celle de ce développeur de jeux vidéo et le public a mal fini.

Un dernier sursaut avant la fin

C’est dans un petit mot publié sur les réseaux sociaux que Cliff Bleszinski, le papa de la saga Gears of War, a expliqué que Boss Key Productions allait fermer ses portes. Malgré des hauts et des bas, inhérents à bien des studios spécialisés dans l’art vidéo-ludique, la société de développement de jeux vidéo n’a pas su résister et trouver comment convaincre suffisamment de joueurs.

Pourtant, il y avait encore quelques motifs d’espoir en avril dernier lorsque Radical Heights, le Battle Royale maison, avait vu sa cote de popularité grimper en flèche suite à des problèmes de serveurs de Fortnite. En quelques heures, le titre était rentré dans le top 100 des jeux Steam du moment et des milliers de personnes avaient commencé à diffuser leurs parties sur Twitch. Une belle publicité pour le jeu qui n’en demandait pas tant. Mais ça n’a pas suffi. Jamais vraiment remis de l’échec commercial de Lawbreakers, Boss Key Productions aura donc présenté deux projets plus qu’ambitieux, mais qui n’auront pas trouvé de public sur la durée.

J’ai besoin de temps pour moi

« Il y a quatre ans de cela, j’ai fait le pari de monter un studio de classe mondiale, en engageant certains des meilleurs talents de l’industrie. Ils ont bossé sans relâche pour réaliser des produits de qualité et, malgré des hauts et des bas, j’ai l’idée de croire que nous y avons pris du plaisir. Lawbreakers était un super jeu qui n’est malheureusement pas parvenu à se faire une place, et, dans un ultime effort nous avons raté notre incursion sur le créneau énorme du Battle Royale avec Radical Heights, qui a bénéficié d’un bel accueil, mais trop tard et insuffisant. »

Cliff Blescinzki précise par ailleurs « qu’il est désormais temps qu’il prenne du temps pour lui et qu’il se focalise sur ses proches » avant, on l’espère, un retour dans le milieu du jeu vidéo. On n’en doute pas une seconde.