Spartrack, vers la réalité virtuelle et au-delà !

culture geek

Par zecastor le

 Une nouvelle attraction a vu le jour récemment en région parisienne avec Spartrack-VR. Comme son nom l’indique, Spartrack-VR s’est lancé dans le développement d’expériences immersives conçues autour de l’usage de la réalité virtuelle. Nous avons eu la chance de tester une “beta” de cette odyssée.

Celle-ci est conçue sur un modèle de warehouse de 100 m², comme ce que l’on peut retrouver chez ZeroLatency en Espagne, The VOID à Londres ou encore Terragames Center. Ce modèle a l’avantage de permettre un déplacement libre des joueurs ou “free roaming”, dans lequel ils explorent l’espace de jeu à leur gré, sans être limités à une dalle de jeu de petite dimension.

Spartrack-VR est situé au CNIT à la Défense, qui va regrouper à terme d’autres activités de ce genre. On retrouve là un système similaire à celui développé par The Escape Lab (lui aussi à Paris) en tant que complexe disposant de plusieurs animations et rassemblant plusieurs créateurs.

Firos, l’aventure interplanétaire

Contrairement aux salles d’arcade VR classiques qui commencent à fleurir un peu partout, Spartrack a fait le choix de créer son propre jeu, plutôt que de se rabattre sur le catalogue Steam. C’est ainsi qu’ils ont pu nous présenter Firos, leur FPS coopératif dans un univers de science fiction.

2150, vous et votre escouade êtes une équipe de secours envoyée sur la planète Piros, afin de secourir les colons qui ne donnent plus signe de vie. Les habitants de la planète ont construit de grands dômes dans lesquels vivre. Votre mission va être de récupérer la boîte noire d’un des dômes et comprendre ainsi ce qu’il a bien pu se passer.

La technologie au service de l’immersion

De nos jours, une simple activité virtuelle ne se démarque pas forcément de ce que chacun peut faire dans son salon. Il faut aller plus loin pour proposer une véritable identité à l’expérience et renforcer l’immersion. Pour cela, Spartrack a mis en place plusieurs moyens avec notamment l’utilisation d’armes spécifiques pour le jeu. En intégrant directement les manettes dans l’arme, le joueur a réellement en main l’arsenal qu’il va utiliser et visualiser dans la réalité virtuelle.

En plus, vous aurez la possibilité de bénéficier de quelques effets spéciaux, comme des vibrations sur les systèmes d’ascenseur ou alors des souffles d’air lors de certains événements.

Avec les backpack MSI, le système de tracking Optitrack et les casques Occulus, tout est fourni pour assurer un support efficace aux joueurs et leur proposer des conditions de jeu agréables et fluides.

En attente de la release

L’expérience que nous avons pu tester est à l’heure actuelle une beta, ce qui veut dire que de nouvelles fonctionnalités seront disponibles pour la sortie au public, qui est prévue au début du mois de juillet.

Les joueurs auront donc accès à un système de scoring plus poussé, une localisation des dégâts – parce que les headshots c’est la vie, et des possibilités de se mettre à couvert. Mais surtout, sera intégré un nouveau pan de jeu, consacré à l’aspect collaboratif et à l’exploration. A l’heure actuelle nous avons surtout pu apprécier la partie shooter, avec un gameplay relativement simpliste dans lequel nous avons eu à descendre des créatures terrestres et volantes.

Au final, les joueurs pourront apprécier une aventure d’une durée de 30 minutes (hors briefing et équipement), à découvrir dès le mois de juillet au CNIT de la Défense, à Paris.

Infos pratiques

Durée : 30 minutes
Tarif : 20 €
Lieu : CNIT La Défense, Paris
Site : http://www.spartrack-vr.com/index.html

Une réponse à “Spartrack, vers la réalité virtuelle et au-delà !”

  1. Hello
    – Alors déjà ils n’ont pas l’air d’avoir le vrai full body awareness. 
    Pas de capteur aux chevilles.
    C’est comme plein d’expériences qui existent déjà, C’est un simulacre de l’avatar. J’en ai testé plusieurs et ça fait moins bien le job.
    – pas de 4D
    – c’est juste du shoot, C’est pas un escape. B14 propose déjà ça sur presque 100m2 en banlieue (avec backpack et avatar aussi). 🤣🤣
    Ce serait bien que les nouveaux entrants se rencardent sur la concurrence et arrêtent de dire qu’ils sont les pionnier !! Lol
    Virtual Adventure (77 Et 75) le font déjà en bien mieux, The Void le fait également…
    Attendons enfin de voir les graphismes car c’est hyper important et dans la vidéo, ça semble pas être oufissime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *