Computex 2018 : AMD a plus de cœurs qu’Intel

Hardware

Par Olivier le

À l’occasion du Computex qui s’est tenu cette semaine, AMD en a profité pour enfoncer un nouveau coin dans le business d’Intel.

Toujours plus dans le nombre de cœurs. AMD a présenté durant sa keynote du Computex un nouveau processeur Threadripper, une puce de seconde génération carburant à 32 cœurs et 64 processus. Manière de répondre au Core i9 dévoilé par Intel pendant le même salon, un processeur doté lui de… 28 cœurs « seulement » !

32 cœurs contre 28

Le Threadripper 2, qui sera disponible au troisième trimestre, s’appuie sur l’architecture Zen+ gravée en 12 mn, tout comme les processeurs de bureau Ryzen. D’ailleurs, la puce en reprend la plupart des caractéristiques : fréquences d’horloge plus élevées, meilleure efficacité énergétique, turbo amélioré.

Là où AMD fait fort, c’est que l’entreprise semble prête à livrer ces nouveaux processeurs avant Intel, ce qui pourrait lui conférer une avance décisive sur le marché du PC très puissant et des stations de travail haut de gamme et particulièrement gourmandes en énergie (le Threadripper 2 consomme jusqu’à 250 watts tout de même).

AMD est donc bien parti pour devenir le meilleur adversaire d’Intel sur ces marchés très rémunérateurs pour les fournisseurs de puces. Reste qu’Intel est toujours maître dans la catégorie grand public des ordinateurs portables et cela ne devrait pas changer de si tôt. Néanmoins, AMD a annoncé des partenariats avec plusieurs constructeurs (dont Acer, Dell et HP) qui se sont engagés à produire des machines équipées de puces du rival d’Intel.

Source: AMD

6 réponses à “Computex 2018 : AMD a plus de cœurs qu’Intel”

  1. "Là où AMD fait fort, c’est que l’entreprise semble prête à livrer ces nouveaux processeurs avant Intel, ce qui pourrait lui conférer une avance décisive sur le marché du PC très puissant et des stations de travail haut de gamme"
    Mouais… Si Intel attend pour lancer ce CPU, c’est surtout qu’ils ont dû juger que pour l’instant AMD ne les menace pas particulièrement…
    Parce que ça fait quand même bientôt un an qu’Intel commercialise des modèles à 28 cœurs (Xeon Platinum 8173M, 8176* et 8180*, 6 modèles au total), donc faire des Core i9 à 28 cœurs, c’est juste une formalité pour eux…
    Mais cette version pour machines mono-processeur de la puce à 28 cœurs (les Xeon 8xxx sont pour des machines octo-processeur) est de toute façon une puce qui est là avant tout pour la communication plutôt que pour être réellement vendue en masse : ceux qui ont besoin de la puissance d’une telle puce ont bien plus intérêt à monter une machine avec deux CPU à 16 cœurs ou même quatre CPU à 8 cœurs, pour bénéficier de fréquences plus élevées et d’une bande passante mémoire largement supérieure… Les puces avec le maximum de cœurs n’ont d’intérêt que pour atteindre un nombre de cœur total supérieur à ce qui pourrait être atteint avec plus de CPU dotés de moins de cœurs (c’est pour ça qu’Intel ne propose les 28 cœurs que pour les machines octa, estimant le 1×28, 2×28 ou 4×28 n’ont pas d’intérêt face au 2×16, 4×16, 8×16…).

  2. " ceux qui
    ont besoin de la puissance d’une telle puce ont bien plus intérêt à
    monter une machine avec deux CPU à 16 cœurs ou même quatre CPU à 8
    cœurs, pour bénéficier de fréquences plus élevées et d’une bande
    passante mémoire largement supérieure…"
    Ce que tu dis là n’est pas tout à fait vrai.  Deux CPU séparés ne pourront communiquer entre eux que par le bus de la carte mère.  Les cores sur un même DIE pourront communiquer entre eux en utiisant le cache L2 et L3 du CPU qui est bien plus rapide d’accès que la RAM.  Donc, une application qui a besoin de beaucoup de core qui communiquent entre eux (genre editeur video par exemple) sera plus performante avec un 1×32 que avec un 2×16.  La cas ou il vaut mieux prendre deux plus petits cpu concerne les serveurs web par exemple ou il faut servir des requêtes clientes qui ne sont pas spécialement dépendantes les unes des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *