Gare aux attaques soniques qui mettent les disques durs à genoux

Hardware

Par Olivier le

Les bons vieux disques durs n’avaient déjà plus trop la cote, vous aurez encore plus envie de le remplacer par un SSD après avoir pris connaissance de cette étude.

Des chercheurs des universités du Michigan et de Zheijang ont pu identifier un système permettant d’attaquer les disques durs mécaniques. BlueNote, c’est le nom de l’attaque informatique en question, émet un son qui détériore le disque dur, l’empêchant ainsi de démarrer ou de lire des données.

Les disques durs mécaniques en danger

L’attaque sonique peut provenir des haut-parleurs du PC de la victime : il suffit que l’utilisateur lance le fichier audio contenu par exemple dans une pièce jointe d’e-mail ou en partage sur les réseaux sociaux pour mettre à mal son ordinateur.

Deux types d’attaques ont été mis au jour par ces chercheurs, qui toutes les deux passent par des interférences acoustiques. La première consiste à faire « dérailler » les plateaux du disque dur ou d’en endommager la tête de lecture. Ça, c’est une méthode qui exploite des sons audibles.

Le second type d’attaque est encore plus traitre, puisqu’il s’agit de sons inaudibles qui empêchent les capteurs d’impacts du disque dur de remplir leur mission, c’est à dire de repositionner la tête de lecture et d’écriture au centre du disque dur. Habituellement, c’est un mécanisme qui intervient en cas de choc ; ces sons font croire aux capteurs d’impact qu’un choc a eu lieu. Résultat : impossible de lire les données stockées sur les plateaux.

Les chercheurs expliquent que cette attaque peut être contournée via une mise à jour. Néanmoins, cette histoire est un rappel, un de plus, qu’il faut éviter de cliquer sur n’importe quoi, en particulier quand les fichiers proviennent de tiers inconnus.