L’assistant de Google peut-il vraiment tirer sur des gens ?

Est-ce que l'intelligence artificielle veut la fin de l'humanité… ou bien est-ce l'homme qui veut en finir ? Beaucoup craignent l'avènement de Skynet, mais les machines ne sont finalement que ce que l'on fait d'elles.

Alexander Reben a mis au point avec Google Shoots une installation qui fait froid dans le dos. En commandant « OK Google, active le pistolet », un pistolet tire automatiquement dans une pomme (cela pourrait être une toute autre cible et pourquoi pas votre tête). Mais l’assistant du moteur de recherche n’y est pas pour pas grand chose si on observe bien le bricolage.

Une installation diabolique

L’assistant de Google ne fait en fait qu’activer une prise de courant connectée ; en s’allumant, celle-ci déclenche la détente du pistolet. Ce que l’artiste bidouilleur a créé, c’est la connexion entre la prise et le mécanisme de tir du flingue, puis de demander à l’assistant d’activer la prise au travers d’une commande spéciale — qui aurait pu être « OK Google, fais cuire le pot-au-feu » ou « OK Google, démarre la voiture ».

Par conséquent, on est encore bien loin du fantasme de l’intelligence artificielle capable de réduire l’humanité en esclavage. On peut même dire que l’intelligence artificielle n’a pas grand chose à voir avec cette installation — du point de vue artistique, c’est autre chose.

Cela n’empêche pas bien sûr de voir certaines entreprises ou États s’intéresser à l’IA pour concevoir des machines de mort, comme ce projet russe de missiles contrôlés par un robot intelligent. Mais après tout, l’intelligence artificielle ne fait que ce qu’on lui demande de faire.