La Chine interdit les vidéos ASMR considérées comme « vulgaires » et « pornographiques »

Sur le web

Par Elodie le

Ce type de vidéos très populaires sur la toile a totalement disparu de plateformes chinoises majeures comme Douyu, Youku et Bilibili.

Sus aux orgasmes cérébraux ! Tel en a décidé le bureau anti-pornographie chinois qui a banni toutes les vidéos ASMR des plateformes de partage et de streaming vidéo afin de « nettoyer méticuleusement le contenu ASMR vulgaire et pornographique ». Depuis lors, il est impossible de trouver trace de la moindre vidéo ASMR sur les principales plateformes de streaming chinoises.

Chuchotement, papiers froissés, craquements, mastication, soufflements, grattements, tapotements, etc. sont quelques-uns des sons particulièrement prisés pour procurer une sensation de relaxation à ceux qui les écoutent.

Orgasmiques

Depuis plusieurs années, les vidéos ASMR (pour Autonomous Sensory Meridian Response) connaissent une popularité croissante par les orgasmes cérébraux et auditifs qu’elles procurent semblables à des picotements et frissons au niveau du crâne et qui descendent le long de la colonne, en réponse à une stimulation (non sexuelle) visuelle, auditive et/ou cognitive.

L’ASMR est majoritairement utilisée comme somnifère, ou contre le stress rapporte The Verge. Une très faible minorité l’utilise comme stimulation sexuelle. Certaines personnes se mettent en scène dans des tenues affriolantes, font de la lecture érotique ou lèchent des objets devant un micro.

Pornographie déguisée

Le bureau anti-pornographie chinois estime que du contenu pornographique est diffusé sous couvert d’ASMR. Dans son communiqué, il rappelle les plateformes à leurs responsabilités et les enjoint à mettre en place un système de protection des mineurs pour lutter contre ces « contenus préjudiciables ». Les contrevenants s’exposent à des poursuites judiciaires.

Le communiqué restant flou sur ce qui est considéré ou non comme du contenu pornographique, les sites comme Youku, Doyou ou Bilibili ont préféré supprimer tout le contenu ASMR de leur plateforme.