Décollage de la voiture volante de Larry Page

Ville de Geeks

Par Olivier le

Larry Page n’est pas que le cofondateur de Google. C’est aussi un dingue des appareils volants et il veut que tout le monde partage sa passion avec le Flyer, un petit avion électrique conçu par Kitty Hawk.

Kitty Hawk est une start-up financée par Larry Page. L’entreprise a lancé les précommandes du Flyer, un véhicule électrique volant “de loisirs” qui ne nécessite aucun brevet. L’appareil, alimenté par une batterie au lithium, comporte plusieurs hélices pour sa stabilisation.

Un appareil pour le loisir

Le Flyer se destine donc à un usage de loisirs, en particulier sur l’eau grâce à deux flotteurs tout droit inspirés des hydravions. Il peut se déplacer à trois mètres maximum au-dessus de la surface. Son autonomie peut aller jusqu’à 20 minutes dans les airs. Sa vitesse maximale est de 32 km/h, tout cela en emportant un pilote.

La phase commerciale du Flyer a débuté, mais on ignore encore le prix de l’appareil. Les amateurs peuvent toutefois s’inscrire en ligne pour tester la machine sur un lac près de Las Vegas, et demander des informations sur le tarif. Ce ne sera sans doute pas donné, mais il s’agit d’abord de mettre le pied à l’étrier.

Car Kitty Hawk a de l’ambition. La société veut voit voler des flottes de Flyer partout dans le monde, pour des activités d’amusement. Pas question — pour le moment — de voir ces drôles d’engins voler en ville au-dessus des voitures. Un marché qui n’existe pas encore, mais sur lequel Uber planche déjà avec son projet de taxi volant.

Source: Flyer