Le Galaxy S10 aurait un capteur d’empreinte sous l’écran et trois versions seraient en préparation

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Alors que le Galaxy Note 9 ne devrait plus tarder à être annoncé, les premières rumeurs autour du Galaxy S10 commencent à fleurir dans les médias coréens. Selon le site The Bell, Samsung aurait décidé de se passer du capteur de reconnaissance d’iris sur le Galaxy S10 et aurait décidé d’intégrer un capteur d’empreinte sous l’écran.

Le Galaxy S9.

Les capteurs d’empreinte sous l’écran sont une véritable arlésienne dans le monde du smartphone. Sur les appareils de Samsung, ils sont en rumeur depuis deux ans, mais n’ont jamais été intégrés aux produits finaux. Si l’on en croit le site coréen The Bell, ce serait toutefois le cas l’année prochaine.

Un capteur d’empreinte sous l’écran et de la reconnaissance faciale au programme

Le média coréen indique en effet que pour le Galaxy S10, Samsung n’aurait pas demandé à ses fournisseurs traditionnels de préparer des capteurs de reconnaissance d’iris, que le constructeur utilise actuellement pour le Galaxy S9. The Bell pense savoir que Samsung a préféré s’en passer, jugeant qu’un capteur d’empreinte sous l’écran le rendrait moins utile à l’usage. Après tout, la technologie des capteurs d’empreinte sous l’écran est désormais mûre et commence doucement à apparaître sur des appareils grand public. Samsung marquerait un grand coup en étant le premier smartphone très grand public à le proposer sur flagships.

The Bell ajoute par ailleurs que Samsung travaillerait également sur une technologie de reconnaissance faciale, similaire à celle de l’iPhone X. Le site coréen précise également que le Galaxy S10 (si c’est bien son nom) aurait pour nom de code « Beyond » (au-delà, en Français) et serait disponible en deux versions, l’une de 5,8 pouces et l’autre de 6,2 pouces. Comme pour les Galaxy S9 actuels. Pour les 10 ans de sa marque phare, le constructeur coréen aimerait d’ailleurs marquer les esprits.

La multiplication des appareils photo

Selon un autre site coréen, Electronic Times, Samsung ne préparerait d’ailleurs pas deux Galaxy S10, mais trois appareils. Deux d’entres eux afficheraient une diagonale de 5,8 pouces et la troisième 6,2 pouces. Ce qui différencierait les smartphones de 5,8 pouces serait le capteur photo dorsal. L’un d’entre eux n’aurait qu’un appareil photo, contre deux pour la seconde version. Quant au troisième, le probable Galaxy S10+, il aurait trois caméras dorsales. Comme un certain Huawei P20 Pro.

Le Huawei P20 Pro et ses trois caméras dorsales.

Comme souvent avec ce genre de rumeurs très en avance, il faut prendre les pincettes de rigueur. Elles restent toutefois assez crédibles. Après tout, Samsung a pour habitude de sortir un Galaxy S avec un nouveau design et de nouvelles fonctionnalités tous les deux ans. Après un Galaxy S9 très conservateur, ce Galaxy S10 pourrait réserver de grosses surprises l’année prochaine.