Microsoft annonce la Surface Go, un PC portable d’entrée de gamme qui a tout à prouver

Microsoft

Par Gaël Weiss le

Ce n’est pas vraiment une surprise étant donné le nombre élevé de rumeurs qui l’entourait, la Surface Go de Microsoft est aujourd’hui officielle. Il s’agit de la Surface la plus petite mais aussi la moins chère commercialisée par Microsoft. C’est aussi la moins puissante et de ce point de vue, elle a encore tout à prouver.

Surface Pro, Laptop et Studio, l’année dernière Microsoft avait multiplié les annonces concernant sa gamme Surface en se concentrant exclusivement sur le haut de gamme. Cette année, Microsoft veut désormais séduire les foules en dévoilant la Surface Go, une tablette de 10 pouces au format 3:2, dont le prix de départ est de 399 dollars aux États-Unis, probablement 450 euros en France.

Un concurrent aux PC d’entrée de gamme à destination de l’éducation

La Surface Go n’est ne plus ni moins qu’un petit ordinateur d’entrée de gamme, qui désire marcher sur les platebandes de l’iPad ou des Chromebook, très en vogue de l’autre côté de l’Atlantique, particulièrement dans le secteur de l’éducation. Pour 399 dollars, on se retrouve donc avec une tablette de 10 pouces avec un écran de définition 1800 × 1200 pixels, un pied ajustable dans le dos et une connectique réduite au minimum. Exit le port USB-A des Surface traditionnelles, il faut ici se contenter d’un unique port USB Type-C, un lecteur de carte SD, un port jack et une prise pour l’alimentation. Ses dimensions sont de 245 × 175 × 8,3 pour un poids de 520 grammes sans le clavier et 770 grammes avec le clavier.

Sous le capot, Microsoft annonce avoir intégré un processeur « Intel Pentium Gold 4415Y », de septième génération. Selon The Verge, qui a pu s’entretenir avec un porte-parole de Microsoft, ce processeur a été choisi, car il permet d’allier performances, autonomie et silence. La Surface Go n’embarque en effet aucun ventilateur. Dans les faits, on ne sait pas vraiment quelles seront les performances réelles de ce petit processeur, mais il est déjà certain qu’elles seront juste suffisantes pour faire tourner Office ou regarder des vidéos.

Plusieurs configurations seront naturellement disponibles. Celle de base, à 399 dollars, comprend 64 Go de mémoire eMMC et 4 Go de RAM, et il sera possible de monter jusqu’à 128 Go de mémoire interne (en SSD cette fois-ci) avec 8 Go de RAM. On ne connaît toutefois pas le prix des configurations mieux garnies.

Un clavier à 99 dollars… non fourni

Le prix, justement, de cette Surface Go, est faussé par le fait que la tablette n’est pas vendue de base avec un clavier. Car pour profiter réellement de cette tablette, il sera nécessaire de dépenser 99 dollars supplémentaires pour acheter un clavier Type Cover, indispensable pour profiter correctement de Windows 10. Contrairement à iOS, l’OS de Microsoft n’est pas vraiment connu pour proposer beaucoup d’applications tactiles de qualité. Au final, le prix minimum de la tablette serait plutôt de 499 dollars.

Avec la Surface Go, Microsoft vient de présenter un véritable petit PC portable d’entrée de gamme. Ce dernier tournera d’ailleurs nativement sous Windows 10 en version S (la fameuse version qui ne propose que d’installer des applications provenant du Microsoft Store), mais permettra de passer gratuitement à un Windows 10 complet. Pour 500 dollars (et sûrement 600 euros pour le combo tablette + clavier en France), il peut potentiellement s’agir d’un très bon rapport qualité-prix pour qui cherche un petit PC, léger et fin. Du moins, si les performances sont au rendez-vous, car c’est sur ce point que la Surface Go a tout à prouver.

Les précommandes de la Surface Go devraient être lancées aujourd’hui sur le site officiel de Microsoft, pour une sortie prévue le mois prochain.