No Man’s Sky : Deux ans après, le multijoueur se dévoile ENFIN dans une bande-annonce

Jeux-Video

Par Jules le

Avec la mise à jour NEXT, Hello Games intègre le tant attendu mode multijoueur à No Man’s Sky. Et ce gratuitement. La fin annoncée d’une absence qui, entre autres choses, a torpillé le succès de leur jeu de survie bac-à-sable dans l’espace.  

On ne va pas revenir sur le lancement que nous qualifierons poliment de “compliqué” de No Man’s Sky, les développeurs, Sean Murray en tête (non pas l’acteur), pansent encore leurs plaies laissées par les fourches et les torches des joueurs en colère. Car depuis deux ans, et surtout trois mises à jour massives, Hello Games est parvenu à faire quelque chose de son jeu mêlant survie et bac-à-sable spatial, dont l’intérêt est longtemps resté aussi vide que le cosmos.

More Men’s Sky

“What’s next ?”, diront les anglophones. Eh bien justement, une quatrième mise à jour baptisée sobrement NEXT qui apporte dans ses valises le longuement espéré mode multijoueur. Et pour l’occasion, Hello Games s’est fendu d’une bande-annonce.

Ainsi, à compter du 24 juillet prochain, vous pourrez non seulement customiser votre astronaute, mais faire équipe avec un ou plusieurs joueurs pour explorer les tréfonds de l’univers. Un groupe de compagnons aura également la possibilité de construire une base, ou de remplir des missions au sein d’une flotte de frégates.

Car cette mise à jour amène l’option de créer et améliorer une armada de vaisseaux. En solitaire, le joueur peut ainsi commander à ses vaisseaux de l’accompagner dans ses quêtes. À plusieurs, ce même joueur peut inviter ses petits camarades à prendre les commandes de ces vaisseaux pour accomplir des objectifs donnés par la Station de Commission Galactique.

Au rayon des changements majeurs, on note aussi une grosse refonte graphique, possibilité de jouer intégralement en TPS (oui), et de construire plusieurs bases sur n’importe quelle planète, avec plusieurs centaines de nouveaux éléments de construction.

Et que les amateurs du jeu et les curieux se rassurent, Hello Games promet de bosser encore sur plus de contenus supplémentaires, pour “qu’un jour, nous atteignons un point où nous sentirons que No Man’s Sky est terminé” comme l’explique Sean Murray sur Twitter.