Tom Six (The Human Centipede) dévoile une première bande-annonce de son nouveau cauchemar

Cinéma

Par Kesso le

Le réalisateur néerlandais assure que The Onania Club sera “l’une des expériences les plus infâmes et les plus inhumaines de tous les temps”. Le film sortira en décembre 2018 aux Etats-Unis.

Si vous avez vu The Human Centipede, vous savez à quoi vous attendre. Trois ans après la fin de la trilogie, Tom Six revient avec un projet qui s’annonce tout aussi tordu. Il vient d’ailleurs d’en révéler les premières images et on peut vous dire qu’elles sont choquantes. La première bande-annonce met ainsi en scène des femmes se masturbant devant une vidéo de l’attentat du World Trade Center. Le poster du film dévoilé auparavant avait déjà une connotation sexuelle avec son slogan “Come and see, see and come” (venez et regardez, regardez et jouissez).

Aucune autre information n’a été donné sur The Onania Club, on sait juste qu’il s’agit d’un thriller psychologique qui tournera autour du concept de “Schadenfreude”. Ce dernier, d’origine allemande, se traduit par “joie malsaine” ou “maligne” et correspond à la joie que l’on éprouve en observant le malheur d’autrui. Le philosophe allemand Arthur Schopenhauer le décrit d’ailleurs comme “le plus mauvais péché des sentiments humains”. Citation qui figure à la fin de la bande-annonce.

Un film qui passe “haut la main le test de Bechdel”

 Tom Six s’est vanté de ce que son film passait “haut la main le test de Bechdel (ndlr: test qui vise à mettre en évidence l’éventuelle sous-représentation de protagonistes féminins)” dans une interview donnée à Indiewire. Son casting est en effet, essentiellement féminin avec pour le moment, Jessica Morris, Darcy DeMoss, Deborah Twiss, Karen Strassman et Flo Lawrence.

Source: BFM TV

3 réponses à “Tom Six (The Human Centipede) dévoile une première bande-annonce de son nouveau cauchemar”

  1. Je ne voudrais pas jouer les coincés ou vieux ringard mais ce teaser m’a donné envie de vomir. Il y a si peu de sujets à traiter dans le milieu du cinéma pour voir des femmes prendre du plaisir devant des attentats? Sujet encore très brûlant et où des gens ont perdus des membres de leur famille…

  2. C’est exactement le but recherché tu sais. 🙂

    Tout comme sa trilogie précédente, ou d’autre film à la "A serbian movie" qui sous couvert d’un prétexte totalement ridicule "Ouiii, ca démontre le malêtre actuel de notre société m’voyez" (ou autre connerie du genre), proposent uniquement un déferlement d’images abjectes pour choquer et faire parler de lui.

    Je ne trouve absolument aucun intérêt à ce genre de film, je ne sais même pas pourquoi ils existent.

    Ta réaction n’est pas celle d’un vieux ringard coincé, mais bien d’un humain sain d’esprit et parfaitement formé intellectuellement.

  3. C’est rare qu’on soit d’accord, mais ça arrive visiblement.

    Perso, j’ajouterais que, pour pondre ce genre de film, il faut être sacrement dérangé quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *