Comment Sony a tué le film Slender Man

Cinéma

Par Kesso le

Sorti le 10 août aux Etats-Unis, plusieurs spectateurs ont remarqué que des scènes importantes avaient été coupées du montage. Slender Man s’est ainsi transformé en film incomplet.

Basé sur le creepypasta né en 2009, Slender Man est loin d’être le succès qui était prévu. Mais, en coupant autant de scènes, Sony aurait dû s’y attendre. Après avoir entendu des rumeurs comme quoi des événements présents dans les bandes-annonces étaient absents du film, le site Bloody Disgusting a mené sa petite enquête. Il a ainsi remarqué que le passage où un personnage se plante des ciseaux dans les yeux, n’était pas présent dans Slender Man. Il en est de même pour celui où un autre personnage se coupe la langue après avoir aperçu le Slender Man dans la forêt.

Si Sony a retiré autant de scènes, c’est pour une raison toute simple : le studio craignait une réaction violente après la sortie du film. Cette crainte est lié à l’histoire de 2014 où deux collégiennes ont poignardé une de leurs camarades de 19 coups de couteau dans les bois en expliquant qu’elles obéissaient sur ordre du Slender Man. Par ailleurs, Screen Gems, filiale de Sony qui s’occupait de la production du film, exigeait un PG-13 (accord parental recommandé, film déconseillé aux moins de 13 ans).

Un conflit entre les producteurs du film et Sony

Slender Man est un film dont on n’avait pas beaucoup entendu parler avant sa sortie. Une bande-annonce avait été publiée en janvier dernier. Depuis : silence radio. Jusqu’à la fin du mois de juillet, soit 2 semaines avant la sortie. Sony considérait le film comme semblable à ceux des productions à petit budget Blumhouse (Paranormal Activity, American Nightmare) et ne comptait pas faire plus de pub. Les producteurs, eux, au contraire, pensaient que Slender Man était susceptible de cartonner. Ils ont donc essayé de trouver un autre distributeur et se sont même adressés à des plateformes digitales (Netflix, Amazon), mais sans succès.

2 réponses à “Comment Sony a tué le film Slender Man”

  1. j’avais adoré Marble Hornets à l’époque, qui bien que assez (trop?) cryptique, proposait une vision intéressante du slender man.

  2. ****** mais c’est toujours les mêmes conneries: les producteurs.
    J’dis ça mais j’m’en fous de ce film, mais à chaque fois qu’il y a un soucis sur un film c’est majoritairement à cause des producteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *