Cet œil imprimé en 3D pourrait redonner la vue aux non-voyants

Science

Par Olivier le

Un jour, la science sera vraiment capable de créer l’homme qui valait trois milliards. Ou, pour les plus jeunes qui n’ont aucune idée de qui est Steve Austin, de concevoir le super-héros Cyborg…

Il est déjà possible de reproduire en laboratoire toutes sortes d’organes humains, mais l’œil est particulièrement complexe. C’est pourtant l’exploit accompli par Michael McAlpine, professeur à l’université du Minnesota, qui a fabriqué un « œil bionique » avec l’aide d’une imprimante 3D.

Des photodiodes au fond de l’œil

L’organe a été conçu en imprimant des photodiodes à l’arrière d’un dôme en verre hémisphérique. La taille de ce dôme est celui de la partie arrière d’un œil humain… Pour y parvenir, le chercheur et son équipe ont dû mettre au point une encre spéciale car il est très difficile d’imprimer des semi-conducteurs sur une telle surface. L’encre en question contient donc des particules d’argent ayant la faculté de sécher rapidement. Les photodiodes en elles-même ont été déposées sur des bandelettes.

Cet œil, un prototype loin d’être fonctionnel, parvient tout de même à convertir 25% de la lumière en électricité. Insuffisant pour les besoins humains, mais c’est déjà un accomplissement en soi. Ce d’autant que l’impression n’a duré qu’une heure… Il reste évidemment beaucoup de travail pour parvenir à créer un œil viable, mais ce prototype montre la voie.

Le professeur McAlpine n’est pas un inconnu dans le domaine de l’impression 3D d’organes. En 2013, alors qu’il travaillait au sein de l’université de Princeton, il avait créé une oreille synthétique mêlant électronique et tissu biologique. L’imprimante 3D qui saura reproduire un être humain au complet reste encore à inventer, mais on y arrive…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *