Pour Nicolas Cage, Ghost Rider aurait été un véritable succès s’il avait copié sur Deadpool

Cinéma

Par Mathieu le

Ghost Rider aurait pu être un bon film, mais il est sorti trop tôt. C’est, dans les grandes lignes, ce qu’a souhaité faire comprendre Nicolas Cage lors d’une interview qu’il a accordée à Yahoo !. L’acteur, qu’on ne voit presque plus au cinéma, estime en effet que le traitement accordé au personnage n’a pas été le bon à l’époque.

Des films démolis par la presse

« Si Ghost Rider avait été R-rated – ce qu’ils ont eu le courage de faire avec Deadpool – et qu’on le retournait aujourd’hui, je suis presque certain qu’il aurait un énorme succès. Après, je pense toujours que les films ont été un carton. Les gens ne font pas attention aux autres ventes, entre les DVD, le streaming et tout le reste. Quand vous réalisez que Mark Neveldine et Brian Taylor avaient un budget de 50 millions et ont fait 250 millions au box-office, vous commencez à comprendre le génie de cette suite ».

Ainsi, l’acteur américain de 54 ans estime que les deux longs-métrages Ghost Rider, sortis respectivement en 2007 et 2012, auraient pu être d’immenses succès, à savoir encore plus que ce qu’ils ont réussi à générer au Box-office mondial. Pour rappel, au-delà de « leurs bonnes recettes », les deux films ont été mal accueillis par la critique mondiale.

Sur RottenTomatoes, le premier opus a reçu seulement 26% comme moyenne tandis que le second a réussi à faire pire puisqu’il a atteint les 17%. Si Ghost Rider n’a pas eu de suite, c’est bien qu’il y avait un problème quelque part. Et ce n’est pas simplement le R-rated qui y aurait changé quelque chose.

SF et cinéma français : une relation compliquée