Redevance TV : Le ministère de la Culture veut qu’elle soit “déconnectée de la détention d’un téléviseur” à l’horizon 2020

politique

Par Jules le

Françoise Nyssen aimerait relancer le débat concernant l’évolution de la redevance télévisuelle. Aujourd’hui, l’actuelle ministre de la Culture a fait savoir qu’elle aimerait que le paiement de la redevance ne soit plus conditionné à la seule détention d’un téléviseur d’ici 2020.  

Le débat est toujours le même : la redevance TV doit-elle s’appliquer aux uniques possesseurs d’un téléviseur, ou à tous les internautes qui se servent de leur box Internet pour regarder la télévision sur un moniteur tiers ?

L’ancien président de Radio France, Mathieu Gallet, en faveur de la réforme de la redevance, estime lui qu’elle devrait s’appliquer à tous les foyers fiscaux, à condition de voir son montant réduit.

2020, l’année du changement ?

Bien qu’il veille dans les milieux politiques depuis 10 ans, Françoise Nyssen a décidé de remettre le débat sur le tapis, en affichant sa volonté de réformer la redevance d’ici deux ans.

Ainsi, à l’occasion du Festival de la fiction audiovisuelle de La Rochelle, la ministre de la Culture a annoncé vouloir “qu’un débat soit ouvert sur la contribution à l’audiovisuel public” pour la moderniser et l’adapter aux nouveaux usages numériques. Elle souligne que “c’est une question de rendement et d’équité qui doit être abordée sans tabou”.

Pour Françoise Nyssen, l’objectif est d’inscrire cette réforme dans le “projet de loi des finances pour 2020”, présenté l’année prochaine.L’une des pistes chères à la ministre est que la redevance soit “déconnectée” de la seule possession d’un téléviseur. Il faut dire que nombreux sont ceux qui se passent désormais de TV pour regarder les divers programmes audiovisuels.

 

Source: LCI