PlayStation Classic : Sony dégaine sa propre console rétro miniature avec 20 jeux emblématiques

Jeux-Video

Par Jules le

Nintendo l’a fait. Deux fois. Commodore, Atari, SNK aussi, et Sega s’apprêtent à le faire. Il n’est donc pas surprenant de voir Sony tenter de s’immiscer dans le créneau des consoles rétro miniatures en développant sa propre machine. Arrive donc la PlayStation Classic.  

Si la PS One, sortie en septembre 2000 se veut 30% plus petite que la première PlayStation, la PS Classic va plus loin en réduisant la taille de sa grande soeur de 45%. Forte d’un port HDMI, et du câble qui va avec, la console fait cependant l’impasse sur l’adaptateur secteur USB.

(Presque) comme à l’époque

Sans surprise, le bouton “Power” sert à allumer/éteindre la console. La touche “Reset” permet, elle, de mettre les différents jeux en pause. Enfin, le bouton “Open” a été pensé pour changer les diverses galettes virtuelles.

Elle est livrée avec deux répliques de la manette emblématique, sans les joysticks, la Dual Analog n’étant sortie qu’en 1997, soit trois ans après l’arrivée de la PlayStation sur le marché et peu de temps avant la première DualShock.

Côté jeux, la PlayStation Classic arrive avec 20 titres préinstallés, dont Final Fantasy VII, Jumping Flash, Tekken 3, Wild Arms et Ridge Racer Type-4. Le reste des titres sera dévoilé au compte-goutte par Sony jusqu’au 3 décembre prochain, date à laquelle Sony prévoit de déployer sa console chez les revendeurs. Encore un hommage à la première PlayStation puisque cette dernière est arrivée sur les étals japonais le 3 décembre 1994.

Reste la question du prix. Sony prévoit de commercialiser sa PlayStation Classic au tarif de 99,99 euros au sein de nos vertes contrées.