Freebox V7 : Georgette, la mamie du Cantal de Free, tease son lancement

Sur le web

Par Gaël Weiss le

Elle n’a finalement pas été annoncée en septembre, c’est donc ce mois-ci que Free lancera officiellement sa Freebox V7. Et c’est Georgette, le fameux compte Twitter @mamieducantal tenu par Free, qui l’annonce de façon cryptique.

Depuis quelques années, Free tient un compte Twitter parodique, @mamieducantal pour se moquer de la concurrence. L’opérateur français l’a réactivé ces derniers jours afin de commencer à teaser le lancement de très attendue Freebox V7. Tout a commencé mercredi 26 septembre dernier avec un premier tweet, moins anodin qu’il n’y paraît :

Mamie Georgette a en effet recommencé à tweeter (et retweeter) depuis mercredi dernier… pour regarder un décollage. Celui d’un nouveau produit ? Vendredi dernier, Georgette a également retweeté ce tweet :

Faut-il attendre la Freebox V7 le 19 octobre ? On dirait bien un indice en tout cas.

Quelques jours plus tard, un internaute a déniché un nouvel indice : l’url http://live.free.fr a été activée. Elle redirige pour l’instant sur le site de Free, mais on se doute déjà à quoi elle va servir.

Surtout, Georgette a tweeté vendredi dernier un post cryptique :

Non, Georgette n’a pas laissé son téléphone allumé dans son sac à main. Comme le souligne TiinoX83, il s’agit d’un mélange de langage zoulou, de base 64 et d’hexadécimal.

Mais même une fois décodé, le message est encore cryptique. Les internautes ont en effet trouvé qu’il peut se traduire plus ou moins ainsi : « mise à jour 7h nous sommes prêts ». Mais on ne sait pas encore à quoi correspond le « hujhn ok o^|^ » au milieu du message.

Dernier indice laissé samedi dernier par Georgette : son petit fils lui acheté de nouvelles enceintes.

Et certains y voient déjà l’annonce du partenariat entre Free et Devialet pour la Freebox V7. Oui, c’est vraiment tiré par les cheveux, mais le fait que le compte Twitter de Georgette soit subitement devenu très bavard depuis la semaine dernière est particulièrement suspect.