Les voyages spatiaux ne sont pas bons pour les intestins

Espace

Par Olivier le

Envoyer des hommes aux confins de l’espace, c’est un vieux rêve de l’humanité. Mais il faudra d’abord résoudre un sérieux problème de tuyauterie avant d’y parvenir.

On ne parle pas ici de tuyauterie de vaisseaux spatiaux, mais… de celles des astronautes ! Des chercheurs du centre médical de l’université de Georgetown ont récemment découvert que lorsqu’ils sont bombardés de rayons cosmiques, les tissus intestinaux de nos entrailles sont fortement altérés. Ce qui peut aboutir au développement de tumeurs cancéreuses dans l’estomac et le côlon…

Des radiations néfastes pour le côlon

Des conclusions pas spécialement réjouissantes donc, vérifiées sur des souris de laboratoire. Les scientifiques de l’université les ont exposées à de faibles doses de radiations qui portent en elles des particules chargées. Les pauvres souris cobayes soumises à ce régime n’ont plus été en mesure d’absorber les nutriments contenus dans leur nourriture, elles ont même développé des polypes cancéreux.

Le rayonnement cosmique ne nous affecte pas de la même manière sur Terre : nous en sommes protégés grâce au champ magnétique de notre bonne vieille planète. Grâce ou à cause de cette protection, nous ne sommes pas en mesure d’absorber trop de ces rayons, et en l’état des technologies actuelles, rien ne permet à l’homme de s’en protéger.

Dans ces conditions, comment éviter des soucis intestinaux aux astronautes qui partiraient vers des mondes inconnus ? Il faut que les agences spatiales et les entreprises travaillent ensemble au développement de boucliers à même de protéger les intestins fragiles des hommes et des femmes de l’espace…