Devialet lance la Phantom Reactor, son enceinte la plus « abordable »

Audio

Par Henri le

Devialet a présenté hier une toute nouvelle enceinte nommée Phantom Reactor. Un appareil nettement plus compact, destiné à toucher une audience plus large.

Avec sa gamme Phantom, Devialet a réussi à se différencier sur le marché de l’audio très haut de gamme, notamment grâce à un design original et à des matériaux de qualité. Alors que certains espéraient apprendre des nouveautés concernant la collaboration de la marque sur la prochaine Freebox, Devialet a présenté hier la Phantom Reactor.

Quatre fois plus petite, mais aussi deux fois plus légère que son ainée, cette enceinte vise un marché plus étendu. Toujours capable de sortir « un son pur, sans saturation, sans distorsion et sans souffle » d’après le directeur général Franck Lebouchard, c’est également la première enceinte de la marque à être proposée sous la barre des 1000 euros. La Reactor coûte en effet 990 euros contre des tarifs situés entre 1500 et 2000 euros pour la précédente Phantom. Elle se décline en deux modèles : La Reactor 600 (990€) et 900 (1290€), aux puissances différentes.

Elle promet une amplitude sonore énorme, de 18Hz et 21kHz et un son pur même à pleine puissance (jusqu’à 900 watts crête pour la Reactor 900, 600 watts pour la 600). La connectivité est complète puisqu’elle est compatible avec Airplay, Spotify Connect, Bluetooth et les options filaires. Il est par ailleurs tout à fait possible de coupler deux enceintes ensemble pour élargir la scène sonore.

C’est dans cette optique d’ouverture que la marque va également doubler son réseau de distribution. Elle sera désormais présente dans 1000 points de vente, contre 450 actuellement. En plus des magasins dits prestigieux, elle sera présente dans 60 magasins Fnac, mais également dans les Microsoft Store américains, près des Xbox. Elle sera disponible dès demain sur le site de Devialet.

Les deux versions de la Phantom Reactor.

En revanche, elle ne sera plus visible dans les Apple Store, ou elle rentre en concurrence avec l’enceinte connectée Home Pod. À titre de comparaison, une marque comme Sonos est présente dans plus de 10 000 points de vente dans le monde.