Si Days Gone est repoussé, c’est aussi (surtout) à cause d’Anthem et Metro : Exodus

Jeux-Video

Par Mathieu le

Days Gone ne sortira pas le 22 février 2019. La prochaine exclusivité PS4 de Sony est encore une fois repoussée. Et cette fois, la raison invoquée est un peu plus surprenante, mais finalement assez logique.

Une date trop chargée

À l’E3 de juin dernier, lorsque les développeurs ont présenté leurs jeux et annoncé les dates officielles de sortie, certains ont dû prendre un léger coup de chaud. À la fin du salon, trois jeux AAA et Crackdown 3 étaient ainsi prévus pour la même date, le 22 février 2019. En plus de Days Gone, on retrouvait Anthem, grosse production signée Bioware, le très attendu Metro : Exodus. Tous les journalistes présents sur place l’affirmaient : il fallait que certains se sacrifient. Et c’est bien l’exclusivité PS4 qui a été la première à faire cet effort nécessaire.

Days Gone sortira finalement le 26 avril 2019. Sur le PlayStation Blog, Sony a tenté d’expliquer ce nouveau retard :

« Nous avons décidé de déplacer la sortie de Days Gone de la période très chargée du mois de février au 26 avril 2019.  Bien que le studio soit pressé de voir le jeu dans les mains des fans, Bend Studio va profiter de cette opportunité pour peaufiner davantage Days Gone. »

La réponse est donc simple : Sony n’a pas voulu placer l’une de ses grosses sorties du début d’année en concurrence avec d’autres jeux AAA (et Crackdown 3). Pour rappel, Days Gone a été présenté pour la première fois durant l’E3 2016. Alors qu’on pensait le voir sortir l’année suivante, l’éditeur japonais avait assuré que le jeu serait disponible « en 2018 ». Mais, en mars dernier, on apprenait finalement que l’exclusivité ne sortirait pas avant 2019. Le 22 février. Désormais, c’est le 26 avril. Bref, on devrait pouvoir jouer au titre développé par SIE Bend Studio (Uncharted : Golden Abyss) l’année prochaine. Normalement.