Bientôt, des cartes bancaires avec lecteur d’empreintes digitales intégré

Business

Par Olivier le

Payer sans contact avec sa carte bancaire, rien de plus naturel. Payer avec son smartphone en s’identifiant avec le lecteur d’empreintes digitales, ça commence à devenir une habitude. Bientôt, il sera possible de payer en identifiant son empreinte digitale à même sa carte bancaire !

Le meilleur des deux mondes, en quelque sorte. C’est la Société Générale qui va lancer en novembre une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Il s’agit d’une phase de test destinée à une centaine de collaborateurs de la banque, qui seront tirés au sort afin d’obtenir le morceau de plastique. Après ces premiers retours d’expérience, le grand public pourra en profiter, sans doute dès le début de l’année prochaine.

Un doigt pour payer

Cette carte bancaire d’un nouveau genre a été développée par Idemia. Le groupement des Cartes bancaires CB, l’organisme qui gère le système de paiement par carte en France, a donné son feu vert à ce projet début octobre, en autorisant les expérimentations en conditions réelles.

Pour profiter de cette carte biométrique, il faudra enregistrer son empreinte digitale en agence bancaire, avec l’aide d’un conseiller — comme pour une carte bleue normale, un code devra aussi être créé. Pour les futures cartes des banques en ligne, cette procédure passera par l’application mobile. Les informations d’identification resteront stockées sur la carte, pas question de partager quoi que ce soit avec le commerçant. En caisse, le paiement se réalisera sans contact et l’opération de reconnaissance digitale ne durera que quelques millisecondes.

En bonus, ces cartes biométriques ne se limiteront pas au plafond habituel pour les paiements sans contact, qui tourne habituellement autour de 30 euros. Ce sera la somme maximale fixée par la banque pour les achats. Du côté des commerçants, aucun changement ni mise à jour du terminal de paiement ne sera nécessaire, pour peu que ce dernier soit compatible avec les paiements sans contact.

Reste à savoir combien les banques factureront ce nouveau service. La Société Générale n’a pas encore déterminé le montant des frais liés à cette carte biométrique.

Source: Capital